Dakar-Echo

« Glissades » une compilation de poèmes du groupe WhatsApp des anciens élèves du lycée Blaise Diagne

« Glissades » une compilation de poèmes du groupe WhatsApp des anciens élèves du lycée Blaise Diagne

Adama Sidibé, enseignante à l’Institut de français pour étudiants étrangers (IFEE), vient de faire paraître « Glissades », un livre compilant des « posts » et poèmes tirés du groupe WhatsApp des anciens élèves du lycée Blaise Diagne.

La cérémonie de présentation et de dédicace du livre s’est déroulée samedi, à Dakar, devant un parterre de personnalités, dont l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye et le directeur de l’IFEE, Adama Diouf.

« Nous voulons redorer le blason et l’excellence de ce lycée qui a formé beaucoup de personnalités dans tous les domaines imaginables, notamment dans le secteur socio-professionnel et académique », a-t-elle déclaré lors de cette rencontre.

Elle explique que « cet ouvrage n’était pas fait pour être publié, c’était des échanges entre amis, et des gens ont apprécié puis ils ont voulu qu’il soit publié ».

« Alors, j’ai dit que c’était une occasion de faire un geste pour ce lycée qui nous a tout donné, car tout l’argent issue de la vente de cet ouvrage reviendra au lycée », a-t-elle ajouté.

« Nous voulons remettre sur pied ce lycée qui nous a appris la camaraderie, la discipline, la générosité et qui nous a tout donné (…) », a insisté l’enseignante.

Dans cette optique, elle a souligné « la nécessité de se battre » pour ce lycée, pour l’école publique, l’école de la République.

« Le privé est justement en train de damer le pion au public, alors nous devons refuser, parce que nous sommes des produits du public qui a formé les meilleurs d’entre nous », a-t-elle fait valoir.

Le professeur Khady Kane Diallo, enseignant en histoire, a de son côté souligné que « la générosité » de son « amie » Adama Sidibé « a des reflets » dans ce livre « bâti par sa sociabilité ».

« Adama a réussi à immortaliser tous les moments inoubliables que nous avons vécus au lycée Blaise Diagne », a-t-elle dit.

« Cet ouvrage est post-moderne parce qu’il se situe dans le continuum qui nous glisse d’une pensée à une autre », a expliqué le directeur de l’Institut de français pour étudiants étrangers, Adama Diouf.

Sa qualité « prouve à suffisance que ma collègue Adama Sidibé est un modèle d’abnégation, de persévérance et une somme d’expériences », a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire