Afrique du SudFaits diversNécrologieSport

Luke Fleurs, le joueur des Kaizer Chiefs, tué par balles à Johannesbourg

Le club de football des Kaizer Chiefs a annoncé la mort de son défenseur central Luke Fleurs (24 ans), tué par balles mercredi à Johannesburg (Afrique du Sud) lors du vol avec violence de son véhicule.

Le Sud-Africain avait notamment participé aux JO de Tokyo en 2021 et avait été appelé en équipe nationale, sans toutefois compter de sélection.

Le défenseur central du club sud-africain des Kaizer Chiefs Luke Fleurs a été tué par balles mercredi lors du vol avec violence de son véhicule à une station-service, ont annoncé jeudi son club et la police.

« C’est avec une immense tristesse que nous annonçons que le joueur des Kaizer Chiefs, Luke Fleurs, a tragiquement perdu la vie la nuit dernière lors d’une tentative de vol de son véhicule à Johannesburg », a posté le club sur les réseaux sociaux. Les Chiefs sont l’un des plus grands clubs de football du pays, douze fois champions d’Afrique du Sud, et finalistes de la Ligue des champions d’Afrique en 2021.

La criminalité violente, problème récurrent en Afrique du Sud
Formé à l’Ubuntu Cape Town, sa ville de naissance, avant d’évoluer à SuperSport United de 2018 à 2023, Fleurs avait participé aux Jeux olympiques en 2021 à Tokyo. Il avait également été appelé en équipe nationale mais ne comptait aucune sélection.

Selon la police, le joueur de 24 ans était en train d’attendre qu’on le serve, à bord de sa Volkswagen Golf, lorsque deux hommes armés arrivés en voiture ont fait irruption.

« Les suspects l’ont menacé avec une arme à feu et l’ont fait sortir du véhicule, avant de lui tirer une balle dans la partie supérieure du corps », a raconté un porte-parole de la police, « l’un des suspects est parti avec le véhicule de la victime, suivi par son complice ». Le footballeur a été déclaré mort à son arrivée à l’hôpital.

La police a lancé une enquête et est à la recherche des suspects, mais aucune arrestation n’avait été annoncée jeudi matin.

La criminalité violente est un problème récurrent en Afrique du Sud, et un sujet politique brûlant à l’approche des élections générales prévues en mai. Le pays a enregistré une moyenne de presque 84 meurtres par jour entre octobre et décembre 2023, selon des chiffres officiels.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 186

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *