DiasporaHistoire

Oumar Diemé, ancien tirailleur sénégalais, porteur de la flamme olympique en Seine-Saint-Denis ?

En visite à Dakar, le président du département de Seine-Saint-Denis a proposé qu’Oumar Diemé, ancien tirailleur sénégalais, y porte la flamme olympique les 25 et 26 juillet 2024.

Un ancien tirailleur sénégalais ayant participé à la guerre d’Indochine et à celle d’Algérie, porteur de la flamme olympique en Seine-Saint-Denis les 25 et 26 juillet prochains ? C’est ce qu’a suggéré le 7 novembre le président du département Stéphane Troussel, à l’occasion d’une visite officielle au Sénégal.

«Moment hautement symbolique de chaque édition des Jeux Olympiques et Paralympiques, le relais de la Flamme Olympique de Paris 2024 vise, par les lieux traversés et les personnalités sélectionnées, à mettre en lumière non seulement le patrimoine des villes traversées, mais aussi des personnes qui ont marqué la société par leur engagement», a détaillé le département dans un communiqué.

«Forte charge symbolique»
L’ancien combattant de 91 ans fait visiblement partie des personnalités ayant marqué le territoire national. Né en 1932 au Sénégal, Oumar Diemé a servi dans la Marine nationale française de 1953 à 1965 en tant qu’engagé volontaire au sein du premier régiment de tirailleurs sénégalais. Il a ensuite vécu à Bondy, où il s’est battu de longues années durant afin de faire valoir ses droits et d’obtenir sa naturalisation, qui lui sera accordée ainsi qu’à 27 autres tirailleurs en 2017.

En 2023, il obtient de la France le droit de recevoir sa pension tout en vivant au Sénégal, où il est reparti vivre avant d’être fait Commandeur de l’ordre national du Lion par le président Macky Sall, la plus haute distinction du pays.

L’homme fait partie des vingt candidats soumis par le département pour relayer la flamme lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024. «Nous avons souhaité avoir des candidatures à forte charge symbolique qui témoignent d’une histoire assumée et partagée et qui valorisent toutes celles et ceux qui font la France d’hier, d’aujourd’hui et de demain», précise le communiqué du département.

«Travail de mémoire»
« Alors que le relais de la Flamme Olympique est une tradition incontournable des Jeux, le Département de la Seine Saint Denis souhaite profiter de cette occasion unique pour mettre en lumière des visages qui font et qui ont fait la France d’aujourd’hui», insiste Stéphane Troussel dans ce même communiqué, avant d’ajouter : «le choix d’Oumar Diemé, ancien tirailleur sénégalais, contribuerait ainsi à un travail de mémoire indispensable comme l’a engagé avec détermination Aïssata Seck avec ses combats en tant que présidente de l’association pour la mémoire des tirailleurs sénégalais. Ce travail permet de construire un avenir commun, universel, où chacun a sa place.»

Très engagé au sein de l’association pour la mémoire et l’histoire des tirailleurs sénégalais, Oumar Diemé avait participé à de nombreuses initiatives de transmission de mémoire, notamment dans des établissements scolaires de la région.

Contacté par le Figaro, le département de Seine-Saint-Denis a déclaré que d’autres candidatures avaient été déposées, sur lesquelles il ne souhaite pas communiquer pour l’instant. L’annonce du candidat sélectionné pour porter la flamme doit être prononcée début 2024 par le comité d’organisation des Jeux olympiques Paris 2024.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 111

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *