Politique

Le dîner secret de Macky Sall avec Emmanuel Macron

Le chef de l’État français a très discrètement reçu à l’Élysée l’ancien président sénégalais, le 21 avril.

La rencontre n’a fait l’objet d’aucune communication officielle. Selon les informations d’Africa Intelligence, le chef de l’État français, Emmanuel Macron, a reçu à dîner à l’Élysée l’ancien président sénégalais, Macky Sall, qui a quitté le pouvoir le 2 avril. L’entretien, qui s’est déroulé dans la plus grande discrétion, s’est tenu dans la soirée du 21 avril. Macky Sall séjourne depuis quelques jours à Paris, après s’être rendu à Washington et à New York mi-avril.

Durant leur tête-à-tête, les deux hommes ont directement évoqué l’élection de Bassirou Diomaye Faye. Emmanuel Macron s’est d’ailleurs longuement entretenu par téléphone avec son nouvel homologue sénégalais, le 29 mars. Ils sont notamment convenus de se rencontrer d’ici à cet automne, sans fixer de date pour le moment.

De son côté, Macky Sall a brièvement abordé la défaite du candidat de la majorité présidentielle de l’Alliance pour la République (APR), Amadou Ba. Leurs relations, qui ont connu une nette détérioration tout au long de la campagne, sont aujourd’hui pour le moins tendues.

Nouvelle mission internationale
Depuis le mois de novembre 2023, Macky Sall est envoyé spécial du Pacte de Paris pour les peuples et la planète (4P), une nomination largement soutenue par Emmanuel Macron. L’ex-président sénégalais devrait, dans ce cadre, être amené à effectuer plusieurs missions à l’international.

C’était le cas lorsqu’il s’est rendu aux États-Unis mi-avril, où il s’est notamment entretenu avec le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, ainsi qu’avec le numéro un de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l’Australien Mathias Cormann. Ce dossier était aussi à l’agenda du dîner entre Emmanuel Macron et Macky Sall.

Échanges téléphoniques réguliers
Tout au long de la très mouvementée campagne présidentielle sénégalaise, marquée par plusieurs tentatives de report, les deux hommes avaient échangé par téléphone à plusieurs reprises. Lors d’au moins deux appels, le président français avait appelé Macky Sall à respecter la « loi fondamentale et les décisions du Conseil constitutionnel ». Emmanuel Macron avait aussi signifié à son homologue sénégalais qu’en cas de report qui serait inévitable, celui-ci ne devrait pas excéder une durée de « quelques semaines ».

Lors de leur dîner du 21 avril, Macky Sall et Emmanuel Macron ont également abordé la situation régionale et l’émergence de juntes ouvertement hostiles à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Enfin, l’ex-président sénégalais, désormais installé à Marrakech, a mis sur la table l’épineuse question de la limitation à deux mandats en Afrique de l’Ouest. Encouragée par Washington et l’Union européenne (UE), cette exigence, aux yeux de Macky Sall, ne répondrait pas à la réalité que traverse le continent aujourd’hui.

©️ Copyright Africa Intelligence

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 129

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *