DiasporaFaits divers

13 ans de réclusion requis contre Pape Djibril Seck pour tentative de meurtre au squat de Blagnac

Un ressortissant sénégalais de 27 ans est accusé d’avoir poignardé trois autres SDF en 2020. L’avocat général vient de terminer ses réquisitions. La défense va plaider.

Pape Djibril Seck, Sénégalais de 27 ans, comparait depuis jeudi matin devant la cour d’assises de Haute-Garonne. Il est accusé de tentative de meurtre et violences avec arme.

Le 1er avril 2020, dans l’ancien Ehpad des Amandiers à Blagnac, il a agressé une femme nigériane avant de s’en prendre à trois de ses amis à coups de couteau, le tout pour des raisons obscures. Les deux principales victimes avaient été blessées au cou et au ventre.

L’accusé, qui a nié en bloc dans le temps de l’instruction, reconnaissait en partie les faits jeudi à l’audience, tout en minimisant son implication. Estimant avoir été agressé en premier et s’être défendu. Raillant « ses déclarations fantaisistes », Me Charlotte Cambon en partie civile estimait jeudi : « Ce n’est pas une simple rixe dans un squat, cette attaque gratuite a un retentissement énorme pour mes clients qui ont peur de tout à présent et sont incapables de porter assistance à quelqu’un en danger » (ils seraient venus en aide à la jeune femme agressée, subissant les foudres de Pape Djibril Seck).

Ce vendredi l’avocat général, Olivier Kern, requérait 13 ans de réclusion criminelle ainsi que 15 ans d’interdiction de port d’arme et une interdiction définitive de territoire. Les avocats de la défense, Mes Pierre Debuisson et Clara Gormand, plaidaient en fin de matinée.

Verdict des jurés ce vendredi soir.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 186

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *