Dakar-Echo

XARITOO, exercice amphibie franco-sénégalais

XARITOO, exercice amphibie franco-sénégalais

Le 4 décembre, après près de 10 semaines en mer en mission CORYMBE 154, à l’occasion de sa patrouille au large des côtes sénégalaises, le Porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude a mené un entraînement amphibie franco-sénégalais nommé XARITOO, signifiant « amitié » en wolof.

Lors de l’exercice XARITOO, la flottille amphibie embarquée à bord du PHA Dixmude a effectué une reconnaissance de plage avec des observateurs sénégalais.

Les engins amphibies de débarquement ont effectué des rotations visant à débarquer puis rembarquer une section du Groupement tactique embarqué (GTE) ainsi que des fusiliers marins sénégalais.

Escorté par les patrouilleurs sénégalais Fouladou et Soungrougrou, le PHA Dixmude s’est entraîné de concert avec ces derniers à la lutte coordonnée contre des menaces asymétriques.

L’excellent déroulement de cette dernière séquence d’entraînement du Task group 450.1 fut l’occasion pour l’ambassadeur de France au Sénégal, le commandant des Éléments français au Sénégal (EFS) et au chef de la division opérations de la Marine sénégalaise, d’échanger sur les futures actions de partenariats à mener.

L’exercice XARITOO a permis d’entretenir l’interopérabilité entre les marines française et sénégalaise dans ses volets surface comme amphibie.

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission CORYMBE de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée, tout particulièrement pour contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé.

Le déploiement de bâtiments français en mission CORYMBE complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre régionalement par ces forces de présence.

Sources : Ministère des Armées
Droits : EMA

Articles similaires

Laisser un commentaire