Dakar-Echo

Le Nigeria élimine la Guinée Bissau: 2-0

Le Nigeria élimine la Guinée Bissau: 2-0

Buts : Sadiq (56e) et Troost-Ekong (79e) pour les Super Eagles

Le Naija est d’attaque.

Déjà assuré de la première place du groupe D, le Nigeria a géré ses efforts et continué de montrer les muscles face à la Guinée-Bissau (2-0), avec un onze remanié… mais pas trop. Direction les huitièmes de finale, toujours à Garoua, potentiellement face au Malawi, au troisième du groupe E ou au troisième du groupe F.

La situation s’est débloquée après l’entracte, sur une merveille de centre à ras de terre de l’extérieur du gauche signé Kelechi Iheanacho, repris par Umar Sadiq à bout portant (0-1, 56e).

Auparavant, les Super Eagles dominaient tranquillement les débats, en campant aux abords de la surface bissau-guinéenne et en usant de leur menaçante doublette décisive Sadiq-Iheanacho. Les Djurtus auront eu en tout et pour tout trois grosses opportunités de prendre l’avantage, ou de revenir dans le match.

Mais ni Jorginho, d’une puissante reprise à l’entrée de la surface (45e), ni Fali Candé sur un coup franc rapproché (61e) n’auront trouvé la faille.

Quant à la tentative roublarde de Leonel Alves (81e), elle a vu le jour alors que la messe était déjà dite : après un énième numéro fabuleux de Moses Simon (crochet, passement de jambes puis mine sur la barre), le solide capitaine Troost-Ekong était au bon endroit au bon moment pour mettre le pied en opposition (0-2, 79e). Dix-sept matchs sans défaite après avoir ouvert le score dans une CAN, série en cours côté Nigeria.

La bonne nouvelle, c’est que les Comores sont toujours en vie.

Guinée-Bissau: (4-2-3-1) : M. Gomis – Encada, Sanganté, Sori Mané, F. Candé – Nogueira, Cassamá (L. Alves, 78e) – Jorginho (F. Mendy, 70e), Pa. Camará (A. Semedo, 69e), Piqueti (Ambri, 70e) – Mama Baldé (M. Rodrigues, 88e). Sélectionneur : Baciro Candé.

Nigeria: (4-4-2) : Uzoho – Ebuehi (Ndah, 76e), Ajayi, Troost-Ekong, J. Collins – Ejuke (Simon, 57e), Nwakali (Onyeka, 76e), Ndidi, Iwobi – Iheanacho (Onyekuru, 85e), Sadiq (Olayinka, 57e). Sélectionneur : Augustine Eguavoen.

Articles similaires

Laisser un commentaire