Dakar-Echo

La Côte d’Ivoire vient difficilement à bout de la RD Congo 1-0 et jouera contre le Nigeria en finale

La Côte d’Ivoire vient difficilement à bout de la RD Congo 1-0 et jouera contre le Nigeria en finale

Grâce à un but de Haller, la Côte d’Ivoire s’impose face à la RD Congo (1-0) et se qualifie pour la finale de cette CAN 2023, où elle retrouvera le Nigeria pour un remake. Deux semaines après le cauchemar du 22 janvier, les Éléphants revivent et sont à un match d’arracher leur troisième étoile.

Portée par son public toujours aussi explosif, la Côte d’Ivoire est parvenue à s’extirper du piège congolais sur un but opportuniste de Sébastien Haller et arrache son ticket pour la finale, neuf ans après, où elle retrouvera le Nigeria.

Une qualification dans la douleur pour les Éléphants, bousculés par une valeureuse RD Congo. Les Léopards auront l’occasion de terminer cette escapade ivoirienne sur une bonne note avec le match de la troisième place prévu samedi contre l’Afrique du Sud.

Éléphants et Léopards dos à dos
De retour dans l’antre de leur cauchemar, les Ivoiriens comptent bien ne pas laisser leurs (vieux) démons ressurgir mais s’offrent tout de même une première frayeur avec Yahia Fofana, coupable d’une faute de main, qui profite à Elia. Cédric Bakambu pousse ensuite le cuir dans les filets mais le but est refusé pour une faute sur le portier angevin (9e).

Un premier avertissement pour la Côte d’Ivoire qui se procure sa première occasion avec Simon Adingra qui reprend un centre de Wilfried Singo mais sa tête passe juste à côté (18e). S’étant déjà illustrée par son engagement pendant les hymnes, la RDC se montre entreprenante, sans être réellement dangereuse.

Tout le contraire de la bande à Haller qui termine tambour battant le premier acte et se procure deux grosses occasions. La première avec cette tête dévissée de l’attaquant de Dortmund (40e), puis sur une frappe sèche de Franck Kessié qui fracasse le montant droit d’un Lionel Mpasi battu (42e).

Le coup du marteau de Haller
Il faut attendre la seconde période pour voir la première occasion des hommes de Sébastien Desabre. Entré en jeu à la pause, Bongonda se joue de la défense ivoirienne puis enchaîne avec une frappe qui frôle le montant droit (48e). Bousculée au retour des vestiaires par de valeureux congolais, la Côte d’Ivoire remet peu à peu le pied sur le ballon.

Et c’est de nouveau Kessié – encore auteur d’une prestation cinq étoiles – qui vient faire passer un frisson dans la défense congolaise, mais la frappe de l’ancien rossonero est repoussée par Mpasi (59e). Les Éléphants poussent et finissent par trouver la faille.

Et de quelle manière. D’un centre fuyant au second poteau, Gradel trouve Haller qui tente une demi-volée avec un rebond qui surprend Mpasi-Nzau (1-0, 65e). Sur une erreur de Kalulu, l’ancien auxerrois est proche du doublé mais sa tentative de lob passe juste au dessus (71e).

Assommée par ce coup du marteau, la RD Congo tente le tout pour le tout en se ruant à l’attaque. Mais les hommes de Faé ne rompent pas et arrachent cette finale encore inespérée il y a quelques jours.

But : Haller (65e) pour les Éléphants

Côte d’Ivoire (4-2-3-1) : Fofana – Konan, Ndicka, Boly, Singo – Kessié, Seri (Amani, 61e) – Gradel (Boga, 90e), Fofana (Sangaré, 61e), Adingra (Bamba, 80e) – Haller (Krasso, 90e). Sélectionneur : Emerse Faé.

RD Congo (4-2-3-1) : Mpasi – Masuaku, Baka, Mbemba, Kalulu – Moutoussamy, Pickel (Tshibola, 70e) – Wissa (Mayele, 70e), Kakuta (Bongonda, 46e), Elia – Bakambu (Banza, 70e). Sélectionneur : Sébastien Desabre.

Tristan Pubert avec Sofoot

Articles similaires

Laisser un commentaire