Dakar-Echo

Dirigeants et têtes couronnées à Brunei pour célébrer le mariage du prince Abdul Mateen

Dirigeants et têtes couronnées à Brunei pour célébrer le mariage du prince Abdul Mateen

Les somptueuses célébrations du mariage du prince Abdul Mateen ont atteint leur apogée dimanche dans le sultanat de Brunei, petit et riche Etat pétrolier au nord de Bornéo, avec une cérémonie à laquelle étaient conviés de nombreux dirigeants et têtes couronnées.

Abdul Mateen, 32 ans et son épouse Yang Mulia Anisha Rosnah, roturière de 29 ans et petite-fille de l’un des conseillers du sultan, qui se sont unis jeudi, ont participé dimanche à une fastueuse cérémonie, point d’orgue de dix jours de festivités.

Le prince est apparu dans le palais Istana Nurul Iman dans un uniforme d’apparat et son épouse dans une longue robe blanche, arborant de nombreux bijoux.

Le couple a ensuite fait sa première apparition publique en tant que couple marié lors d’une procession à travers la capitale Bandar Seri Begawan, devant des milliers d’habitants enthousiastes.

Abdul Mateen est le 10e enfant du sultan Hassanal Bolkiah, 77 ans, l’un des plus anciens dirigeants en place au monde, à la tête de la monarchie depuis l’abdication de son père en 1967.

Parmi les 5.000 invités figurent des représentants des familles royales de Jordanie, d’Arabie saoudite, de Bahreïn et du Bhoutan.

Plusieurs dirigeants régionaux étaient également présents, à savoir le Premier ministre malaisien Anwar Ibrahim, le président indonésien Joko Widodo et le président philippin Ferdinand Marcos Jr.

« C’est une très grande célébration », a confié à l’AFP Haji Suhaimin Abas, 66 ans, banquier à la retraite, vêtu d’un costume traditionnel et l’un des membres de l’élite de son pays ayant reçu une invitation.

« Moment unique dans la vie »
La célébration de dimanche constituait le point culminant de dix jours de faste dans ce petit pays dont la richesse provient presque entièrement de ses énormes réserves de pétrole et de gaz.

Diplômé de la prestigieuse Académie royale militaire britannique de Sandhurst, officier dans les forces armées de Brunei et pilote d’hélicoptère, le prince a reçu ses invités en compagnie de son épouse lors d’une cérémonie millimétrée au cœur de l’Istana Nurul Iman, un vaste palais qui ne compte pas moins de 1.788 pièces.

Le couple a ensuite pris place à l’arrière d’une Rolls-Royce à toit ouvrant, saluant les habitants de la capitale, où le portrait des jeunes mariés orne rues et façades d’immeubles depuis des jours.

Dans une atmosphère de fête, sous le soleil, des milliers d’habitants, à qui des glaces gratuites étaient offertes, avaient pris position plusieurs heures avant le passage du couple royal.

« Je suis impatiente. C’est un moment unique dans une vie », a confié Norliha Mohamad Din, institutrice de 37 ans.

« Je vois le prince Mateen depuis qu’il est petit. Je suis très heureuse pour lui. C’est une façon pour moi de montrer mon attachement à la famille royale, a-t-elle ajouté ».

En tant que 10e enfant et quatrième fils du sultan, il est peu probable qu’Abdul Mateen accède un jour au trône.

Mais le prince joue un rôle croissant dans la diplomatie internationale du royaume. Il a ainsi accompagné son père aux funérailles de la reine Elizabeth II et lors du sacre de Charles III et de la reine Camilla en mai dernier.

Joueur de polo au look de jeune premier, le prince est également très présent sur les réseaux sociaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire