Dakar-Echo

Mordu par un cobra en Afrique du Sud, son pénis pourrit

Mordu par un cobra en Afrique du Sud, son pénis pourrit

Un Néerlandais a vécu une douloureuse expérience après s’être rendu aux toilettes lors d’un safari. Les spécialistes n’avaient encore jamais vu ça.

Le safari d’un touriste néerlandais a viré à la catastrophe. Lors de la visite d’une réserve naturelle, l’homme de 47 ans s’est rendu aux toilettes. C’est là qu’un cobra à museau, une espèce très venimeuse, l’a mordu au pénis.

Le malheureux a dû attendre trois heures avant qu’un hélicoptère ne l’évacue vers l’hôpital le plus proche, qui se trouvait à environ 350 kilomètres de là. Le temps de recevoir des soins, le quadragénaire avait commencé à ressentir une forte sensation de brûlure, et son pénis avait gonflé et viré au violet. Des symptômes évoquant une nécrose ou «maladie mangeuse de chair».

Selon Urology Case Reports, le Néerlandais a eu le désagréable honneur d’être le tout premier cas d’envenimation des organes génitaux par un cobra à museau. Le quadragénaire a reçu un traitement d’urgence en Afrique du Sud, mais une grande partie des tissus de son pénis étaient irrécupérables et ont dû être retirés.

Neuf jours plus tard, le touriste a été rapatrié aux Pays-Bas, où davantage de tissu mort a dû être enlevé. Les chirurgiens ont alors reconstruit son pénis à l’aide d’une greffe de tissu prélevée dans son aine.

Un an après l’incident, l’homme aurait retrouvé la pleine fonction de son pénis ainsi que ses sensations. Le cobra à museau et son venin ne sont pas encore bien connus, cette espèce n’ayant été découverte qu’en 2009.

Dans leurs observations sur ce cas, les spécialistes rappellent qu’il faut toujours tirer la chasse d’eau avant de s’asseoir aux toilettes dans les pays connus pour leur population de serpents.

(joc)

Articles similaires

Laisser un commentaire