Dakar-Echo

Les joueurs de l’équipe de France dénoncent les violences policières

Les joueurs de l’équipe de France dénoncent les violences policières

L’attaquant vedette de l’équipe de France de football Antoine Griezmann a tweeté jeudi «J’ai mal à ma France», rejoignant l’émoi provoqué par le passage à tabac filmé d’un producteur de musique noir par des policiers à Paris.

Le tweet de Griezmann, qui mentionne le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, fait suite à ceux de son coéquipier en équipe de France et au FC Barcelone Samuel Umtiti et de l’international Espoirs Jules Koundé, tous deux montés au créneau après la diffusion virale par le média Loopsider de la vidéo de cette agression.

Après Antoine Griezmann, Samuel Umtiti et Jules Koundé, Kylian Mbappé est monté au créneau sur les réseaux sociaux pour dénoncer les violences subies par un producteur parisien, passé à tabac par des policiers.

«Vidéo insoutenable, violences inadmissibles», écrit le joueur du PSG avant de citer les paroles d’une chanson de Diam’s. «Ma France à moi elle a des valeurs, des principes et des codes…Ma France à moi ne vit pas dans le mensonge Avec le cœur et la rage, à la lumière, pas dans l’ombre. Ma France à moi elle se mélange, ouais, c’est un arc-en-ciel Elle te dérange, je le sais, car elle ne te veut pas pour modèle».

Publiée par Kylian Mbappé sur Jeudi 26 novembre 2020

Articles similaires

Laisser un commentaire