Dakar-Echo

Yewwi Askan Wi investit ses candidats pour la conquête des 19 communes de Dakar

Yewwi Askan Wi investit ses candidats pour la conquête des 19 communes de Dakar

C’est dans une ambiance électrique que la coalition Yewwi Askan Wi a procédé à l’investiture de ses candidats pour les dix-neuf communes de Dakar et également pour la mairie de ville aux élections locales de janvier prochain.

La cérémonie qui s’est déroulée hier, dimanche 21 novembre 2021, à Khar Yalla, a vu la présence de beaucoup de responsables de la coalition venus assister à l’investiture de leurs pairs. Des candidats adoubés par les leaders de la coalition dont Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Déthié Fall et autres.

«Camarades de Dakar, rendons grâce à Dieu, parce que nous sommes contents et on a l’esprit tranquille » : c’est avec cette petite phrase que Khalifa Sall, ancien maire de Dakar, par ailleurs membre de la conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi, a ouvert la cérémonie d’investiture au nom des leaders de la coalition. Non sans manquer de se féliciter de la grande mobilisation effectuée par les militants et sympathisants.

Aussi, dans une envolée lyrique, l’ancien maire de Dakar dira à l’encontre de la tête de liste de la coalition Yewwi à Dakar et de ses pairs candidats dans les autres communes :

« Toute cette grande population ici présente a dit que c’est toi, Barthélémy… Je veux aussi dire à nos dix-neuf candidats que ce combat de mairie, ce combat de ville, c’est un combat de commune. Mais ce sont des candidats qui ont la culture de leurs communes. Ils ont le sens de leur commune. Ils sont imprégnés des réalités de leurs communes. Mais, ce qui nous rassure, c’est que ce sont des candidats de ruptures, d’innovations, qui ont osé construire leurs communes. Donc, il faut gagner dans chaque commune ».

A l’occasion de la cérémonie, la coalition Yewwi Askan Wi a tenu à présenter tous ses candidats pour les dix-neuf communes et pour la mairie de ville de Dakar. Il s’agit entre autres de Jacqueline Badiane de Biscuiterie, de Boubacar Diallo pour Cambérène, de Palla Samb pour Point E Amitié, de Madiop Diop à Grand Yoff, de Cheikh Guèye à Dieuppeul Derkhlé, de Mamadou Diouf à Dakar Plateau, de Souleymane Camara à la Sicap Liberté, de Babacar Mbengue pour Hann Bel Air, de Djamil Sané pour les Parcelles Assainies entre autres. Awa Dièye Kane est iinvestie pour la Médina, alors qu’Issa Laye Thiaw ira à la conquête de Yoff.

Barth prêt à relever le défi
Pour sa part, exprimant toute sa gratitude et ses remerciements envers tous les leaders de la coalition pour la confiance portée en sa modeste personne, Barthélémy Dias, le candidat choisi de Yewwi Askan Wi pour la mairie de ville de Dakar, s’est engagé avec tous les militants à relever le défi non sans inviter ses partisans à être généreux auprès des populations et à travailler dans la cohésion.

« Je m’engage avec vous, jeunes, femmes, adultes, à relever ce défi collectif pour le triomphe de notre coalition au soir du 23 janvier 2022. Cela ne sera possible qu’avec l’engagement de chacune et de chacun d’entre nous. Chaque voix compte. Ne négligeons personne. Soyons ouverts, soyons surtout généreux à l’endroit de tous nos concitoyens et restons attentifs à leurs préoccupations ».

Dans la foulée, la tête de liste de Yewwi Askan Wi pour la mairie de Dakar invitera à l’union des cœurs: « Chers camarades, le temps des investitures est passé. Choisir ne signifie pas exclure, le temps de l’unité et de la cohésion a sonné. Evitons la division et travaillons ensemble dans la même direction pour l’atteinte de notre objectif essentiel. L’essentiel, c’est de gagner toutes les dix-neuf communes et surtout de gagner la mairie de Dakar »

Dias s’engage à… réinventer Dakar
« Il nous faut réinventer Dakar. Réinventer Dakar, c’est lui rendre sa dignité de ville capitale ouverte au reste du monde, véritable porte de l’Afrique. Réinventer Dakar, c’est la rendre plus attractive comme ville propre et plus résiliente. Réinventer Dakar, c’est donner une place de premier choix à une économie et à l’innovation technologique. Réinventer Dakar, c’est rénover nos lycées et collèges et les doter d’équipements modernes. Réinventer Dakar, c’est adapter nos structures de santé aux besoins des populations. Réinventer Dakar, c’est améliorer le cadre de vie en développant des espaces dédiés pour l’épanouissement économique des acteurs ».

Qui plus est, dira-t-il aussi : « Réinventer Dakar, c’est la modernisation des infrastructures sportives pour permettre l’éclosion de nos jeunes talents dans toutes les disciplines». Toutefois, Barthélémy Dias a estimé que « Pour réinventer Dakar, les priorités seront adossées sur une approche innovante de la gouvernance territoriale dans tous les domaines de compétences dévolues à la ville de Dakar. L’inclusion et la participation sont les clefs marquantes de cette approche innovante de la gouvernance territoriale. Aucun segment de ces compétences ne sera laissé en rade. Nous nous engageons à nous mettre au service des Dakaroises et Dakarois pour leur assurer un bien-être collectif », conclura-il.

OUSMANE GOUDIABY & MD

Articles similaires

Laisser un commentaire