Dakar-Echo

Un limiteur de vitesse installé sur tous les véhicules neufs commercialisés en Europe à partir de juillet 2022

Un limiteur de vitesse installé sur tous les véhicules neufs commercialisés en Europe à partir de juillet 2022

Les nouveaux modèles de véhicules commercialisés en Europe devront être équipés du système d’Adaptation Intelligente de la Vitesse (AIV) à compter du 1er juillet 2022. Ce dispositif permet d’avertir le conducteur et de freiner la voiture qui roule au-delà de la vitesse autorisée.

À compter du 1er juillet 2022, le système d’Adaptation Intelligente de la Vitesse (AIV) ou ISA pour Intelligent Speed Assistance sera obligatoire sur les nouveaux modèles de véhicules sortant des chaînes d’assemblage, rapporte Caradisiac. Ce système va au-delà de la simple régulation puisqu’il contrôle le respect de la vitesse réglementaire. S’il détecte un dépassement de la vitesse maximale autorisée, une alerte sonore et visuelle se fait entendre.

Le conducteur, seul maître à bord
Mais ce n’est pas tout. La vitesse est également réduite puisque le dispositif atténue « la puissance de propulsion et le couple de transmission du véhicule » souligne le texte de loi qui encadre cette nouvelle mesure. Il sera plus difficile d’appuyer sur la pédale d’accélérateur ou celle-ci va vibrer.

Cependant, « le but du système ISA n’est pas de supplanter la tâche de conduite, mais de délivrer une information au conducteur, et de compléter celle-ci, soit par une escalade d’avertissements, soit par une réduction de la vitesse. Pour autant, il sera toujours possible de ne pas obéir à ces injonctions, le conducteur restera maître à bord », précise à nos confrères Fabrice Herveleu, expert en sécurité active et automatisation des véhicules à l’UTAC.

Fiable à 90 %
Pour fonctionner, l’AIV utilisera une caméra lui permettant de lire les panneaux sur la route. Ces informations seront croisées avec un système cartographique sous forme d’un logiciel, permettant de géolocaliser le véhicule.

En l’absence de système de navigation, c’est la balise GPS de l’appel d’urgence eCall qui sera mise à contribution, précise Caradisiac. Le système est fiable à 90 % sur un parcours de 400 à 500 km en ville, sur route et autoroute.

Dans un premier temps, ce seront les nouveaux modèles (voitures, utilitaires et poids lourds) qui seront concernés dans toute l’Europe par le déploiement de l’AIV au 1er juillet prochain. Et deux ans plus tard, tous les véhicules fabriqués par les constructeurs – même les plus anciens – seront équipés.

Articles similaires

Laisser un commentaire