Dakar-Echo

Vautours

Vautours

A chaque CAN son lot de déceptions jusqu’à cette dernière.

Cette CAN a fait oublier les amertumes, les pénaltys ratés et d’autres frustrations et malversations que l’absence de victoire a fait rejaillir au grand jour.

La presse s’en était saisie pour dénoncer et condamner tous ces actes qui vous font perdre à coup sûr le sacre tant convoité.

Cette année est différente des autres à tous points de vues. Différente bien sûr au plan du jeu où tous les férus de football savaient que les chances étaient réelles de gagner le trophée.

Dans notre onze et sur le banc figuraient des joueurs de classe mondiale sans compter que la FIFA les classait à la tête du foot en Afrique depuis des années.

L’Etat a joué et très bien joué sa partition et son implication financière. En mettant les membres de l’équipe nationale dans d’excellentes conditions de compétition.

Tous les spécialistes nous comptaient parmi les favoris de la compétition. Et ce qui devait arriver est arrivé, au grand soulagement des pronostiqueurs et des supporters d’ici et d’ailleurs.

Une marée humaine a accueilli et fêté les Lions. Les Sénégalais ont nagé dans le bonheur dès après le tir réussi de Sadio Mané.

De dimanche à lundi, l’extase a régné dans la capitale et partout dans le pays et la diaspora. Hélas, pendant tout ce temps, comme avec toutes les CAN auxquelles nous avons participé, des vautours s’en donnaient à cœur joie. En détournant de l’argent comme à l’accoutumée.

Sans se préoccuper du résultat final. La seule fois où nous devenons les champions d’Afrique, ces gens ont affiné leur stratagème.

Une délégation pléthorique du fait de l’intrusion de personnes inconnues au bataillon footeux. Ce qui est paradoxal a été de laisser ces personnes traficoter depuis Caire 86 et sans désemparer jusqu’à notre sacre de cette année !

Des voleurs à col blanc tapis dans les délégations sportives, voraces et coriaces, mystiques et sans éthique qui vous siphonnent un budget sans traces évidentes.

Cette fois-ci doit être la bonne pour éradiquer ces vautours de la planète sportive. Personne, ou presque, n’a trouvé à redire sur les cadeaux du Président aux joueurs.

Le sacre inédit a rempli de joie tous les Sénégalais qui l’ont manifestée à la face du monde deux jours durant.

Une liesse populaire que rien ne peut compenser.

Et ces vautours d’en profiter pour se sucrer sur le dos du contribuable sénégalais. Intolérable !!!

Moussa Kamara

Articles similaires

Laisser un commentaire