Dakar-Echo

Nouvel instrument de propagande du régime: La TFR bouclier et fer de lance pour Macky Sall

Nouvel instrument de propagande du régime: La TFR bouclier et fer de lance pour Macky Sall

Ce n’est pas un simple effet d’annonce. L’APR veut blinder sa communication face aux mutations induites par l’ouverture politique actée par le Président Macky Sall depuis les actes posés le 1er novembre dernier.

Résultat d’un long processus d’échange et de réflexion entamé depuis plusieurs mois, la Task Force Républicaine (TFR) est une nouvelle plateforme mise en place par des responsables de l’Alliance pour la République (APR) engagés pour le triomphe de l’idéal républicain.

Les responsables de l’APR, sur instruction de la Direction de leur parti, ont décidé de mettre en place un cadre de réflexion, d’échange, d’animation politique et de formulation de propositions sur la conduite des affaires publiques et la vie du parti.

Les membres de cette structure, une trentaine (Ministres, Députés, Directeurs Généraux) étaient en conclave dimanche dernier à Saly pour lancer officiellement leurs activités.

Ainsi, la structure note que la maturation de ce processus intervient « dans un contexte économique et politique nouveau avec la récente mise en place d’un gouvernement qui se caractérise par l’ouverture à des forces politiques représentatives de l’opposition, fruit des larges concertations en gagées par le Président de la République à l’issue de la dernière élection présidentielle de février 2019 ».

D’ailleurs, la TFR « salue et soutient » cette initiative « d’ouverture et de large rassemblement initié par le Chef de l’Etat » et « se réjouit de la réponse positive des forces politiques qui ont répondu à l’appel ».

Considérant que suite aux mesures prises par le Chef de l’Etat (PRES et PAP 2), l’APR se doit de renforcer son efficience organisationnelle et intensifier sa mobilisation, la TFR a jugé utile d’inscrire son action « dans une dynamique unitaire au service du développement économique et social de notre pays ».

Birame Faye, coordonnateur de la TFR et compagnie, de rappeler à l’attention de tous les militants et soutiens du président de la République que « les enjeux sont aujourd’hui économiques, sociaux, sanitaires, culturels et sécuritaires ».

Déjà, la structure qui ambitionne de rehausser le débat politique, de mettre en lumière les réalisations du quinquennat et de se projeter dans le temps utile, le temps de l’action, rue dans les brancards face à une certaine classe politique. «

Face aux immenses efforts de relance de notre économie frappée de plein fouet, à l’instar de tous les pays du monde, par la Covid -19, se dressent des forces politiques et sociales qui, sur des bases souvent populistes et nihilistes, font preuve de méthodes anarchistes de nature à vouloir imposer les termes d’un débat public qui vise à annihiler les efforts et la bonne trajectoire du Sénégal », s’indigne la TFR.

Qui déclare avoir pour missions: de servir de cadre proactif de défense du Sénégal, du parti et du président de la République ; d’offrir un espace d’analyse politique, d’alerte, de veille; de contribuer à l’animation politique, de participer au débat public ; et de formuler des propositions au parti et à tous ses segments.

Clôturant ses travaux de Saly, la TFR a adopté deux motions de soutien, l’une pour le président Macky Sall et l’autre pour le Ministre –Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat Mahmoud Saleh, au centre d’une vive polémique sur son incompétence intellectuelle à pouvoir assumer ses nouvelles fonctions.

Le même Mahmoud Saleh, d’ailleurs, présent à Saly, visiblement très zen, a reçu le même soutien et des responsables de la section communale de Mbour sous la houlette de saliou samb et des jeunes de la Grande majorité présidentielle du département de Mbour, qui ont tous estimé que c’est là « une offense à tout le département de Mbour, voire au Président Macky Sall ».

Ce soutien, le coordonnateur départemental de l’APR, Me El-Hadj Oumar Youm, ci-devant ministre des Transports Terrestres, des Infrastructures et du Désenclavement, en a lui aussi bénéficié de la part des responsables de la commune de Mbour.

Etienne Ndiaye

Articles similaires

Laisser un commentaire