Dakar-Echo

L’Inde et la Chine retirent leurs troupes postées à leur frontière

L’Inde et la Chine retirent leurs troupes postées à leur frontière

L’Inde et la Chine ont commencé jeudi 8 septembre à retirer leurs troupes postées à leur frontière, plus de deux ans après un affrontement sanglant dans la région de Ladakh, a annoncé jeudi 8 septembre le ministère indien de la défense.

Les deux parties sont tombées d’accord pour commencer à «retirer les troupes du secteur Gogra-Hot Springs» à l’issue d’entretiens au plus haut niveau entre les responsables des armées, selon ce communiqué «commun» diffusé par New Delhi.

Cette décision est «propice au rétablissement de la paix et la tranquillité dans la zone frontalière», estime le texte. La Chine n’a pas réagi dans l’immédiat, même si l’Inde a souligné que ce texte était un communiqué commun.

Les tensions ont été vives entre l’Inde et la Chine depuis un affrontement sanglant en juin 2020, à la frontière du Tibet et de la région indienne du Ladakh, qui a fait au moins vingt morts parmi les soldats indiens et quatre parmi les soldats chinois.

Après cet accrochage meurtrier, les armées indienne et chinoise avaient dépêché des milliers de soldats en renfort le long de cette frontière contestée dans l’Himalaya. Ces heurts étaient les plus graves à opposer les deux puissances nucléaires, depuis la guerre éclair de 1962, qui avait vu la Chine l’emporter facilement sur l’Inde.

Articles similaires

Laisser un commentaire