Dakar-Echo

Les prix des produits importés ont augmenté de 6,9 %

Les prix des produits importés ont augmenté de 6,9 %

Les prix des produits importés ont enregistré en juin une hausse de 6, 9 % en comparaison de leur niveau du mois précédent, a annoncé l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Cette hausse résulte principalement de l’augmentation des prix des produits minéraux qui y ont contribué à 9,2 points de pourcentage, des métaux communs et ouvrages (0,4), des matériels de transport (0,2) et des produits du règne végétal (0,2), rapporte notamment la structure.

Dans sa note consacrée aux indices mensuels des prix du commerce extérieur, l’ANSD relève toutefois que cette tendance haussière avait été atténuée par le repli des prix des machines et appareils (-1,1) et des produits des industries alimentaires (-0,3).

Par rapport à juin 2021, les prix des produits importés ont progressé de 30,6%, alors que sur les six premiers mois de 2022, les produits achetés de l’extérieur s’étaient renchéris de 19, 5%, relativement à ceux de la même période de l’année précédente, indique le document consulté par l’APS.

Les prix des produits sous-jacents (non volatils) à l’importation se sont relevés de 10,3%, comparativement au mois précédent (dû au relèvement des cours mondiaux du pétrole), tandis que ceux des produits volatils ont baissé de 7,0%, a-t-on appris par la même source.

Elle signale que le mois de juin avait également été marqué par une hausse de 3, 5 % des prix des produits à l’exportation. Une augmentation liée à l’appréciation des coûts des produits minéraux (2,3 %), des animaux vivants et produits du règne animal (0, 7 %), des produits du règne végétal (0, 5 %) et des métaux communs et ouvrages (0, 2 %).

L’ANSD souligne toutefois que le repli des prix des chaussures, coiffures (-0,1) et des perles fines, pierres ou similaires, métaux précieux et ouvrages en ces matières (-0,1), avait limité cette progression.

Rapportés au mois de juin 2021, les produits à l’exportation se sont renchéris de 21,4%, alors qu’au premier semestre 2022, ils ont progressé de 19, 4 % relativement à ceux de la même période l’année précédente.

Articles similaires

Laisser un commentaire