InternationalPresseTunisie

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) dénonce la « mainmise » du pouvoir sur les médias

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a dénoncé vendredi la « mainmise » des autorités sur les médias publics et un « verrouillage » réprimant les libertés dans un pays secoué par une profonde crise politico-financière.

« La liberté de la presse est de plus en plus réprimée et les autorités adoptent une politique de verrouillage et de censure pour renforcer leur mainmise sur les médias notamment publics », a déploré lors d’une conférence de presse le président du SNJT, Mehdi Jelassi.

Selon lui, « des cas de censures ont été enregistrés dans des programmes à la télévision nationale, à l’agence Tap et le journal La Presse », trois médias publics.

Le SNJT a également dénoncé « l’intimidation » des journalistes par des poursuites judiciaires et des interpellations « purement politiques ».

Il a cité le cas d’un correspondant de la radio privée Mosaïque FM récemment condamné en appel à cinq ans de prison ferme pour avoir des informations en lien avec une opération sécuritaire.

« C’est la peine la plus lourde jamais enregistrée contre un journaliste » depuis la révolution qui a renversé la dictature en 2011, a souligné M. Jelassi.

Des ONG locales et internationales dénoncent un recul des libertés en Tunisie depuis que le président, Kais Saied, s’est arrogé les pleins pouvoirs le 25 juillet 2021.

Début août, il avait convoqué la PDG de la télévision nationale, Awatef Daly, pour dénoncer notamment l’ordre, selon lui « pas innocent », des informations diffusées lors du journal de 20 heures.

Ses reproches, formulés lors d’une entrevue diffusée sur le site de la présidence, ont suscité une vague de critiques dans le milieu des médias, le SNJT dénonçant alors des « propos graves » et exhortant le chef de l’État « à respecter l’indépendance des médias à cesser de s’ingérer dans leurs contenus ».

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 339

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *