Dakar-Echo

La BCEAO relève ses taux directeurs de 25 points de base

La BCEAO relève ses taux directeurs de 25 points de base

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a décidé de relever de 25 points de base ses taux directeurs à compter du 16 septembre 2022, dans l’espoir de ramener progressivement le taux d’inflation dans un intervalle compris entre 1% et 3% sur le moyen terme, annonce un communiqué transmis à l’APS.

Aussi le principal taux directeur auquel la BCEAO prête des ressources aux banques devrait-il passer de 2,25% à 2,50%, à la faveur de cette décision issue de de la 3e session ordinaire du CPM tenue mercredi à huis clos au siège de la banque, à Dakar.

Cette décision, faisant suite à la première hausse des taux intervenue en juin, vise à ramener progressivement le taux d’inflation dans l’intervalle ciblée à moyen terme par la BCEAO (1% à 3%).

Selon l’institution d’émission monétaire de l’Union économique ouest africaine (UEMOA), « la baisse de la production vivrière durant la campagne agricole 2021/2022, les difficultés d’approvisionnement de plusieurs marchés du fait de l’insécurité dans certaines zones, l’augmentation des cours des produits énergétiques et des produits alimentaires importés ont contribué à la hausse des prix dans les pays de l’Union au cours de la récente période ».

Elle ajoute que l’augmentation du niveau général des prix est de l’ordre de 7% au deuxième trimestre 2022, contre 6,4% au cours du premier trimestre.

Le comité de politique monétaire présidé par le gouverneur de la BCEAO dit œuvrer « pour le maintien de la stabilité des prix dans les pays de l’Union monétaire tout en soutenant leur croissance économique, gage d’une stabilité macroéconomique et de développement durable ».

Articles similaires

Laisser un commentaire