Chronique

Quel monde !

Et l’ambiance festive vira à l’affliction! Sadio Mané sur qui les autorités s’accrochaient pour évacuer la mélancolie du peuple face à une crise qui se ressent chaque jour dans des foyers paupérisés, a été prié par ceux qui ont fait de lui un milliardaire de rentrer à Liverpool.

La récupération politique par nos autorités attendra donc d’autres moments.

Pendant que l’Australie est en train d’été ravagée par un feu qui décime sa faune et que l’Iran et les Usa jouent à se faire peur sur fond de bravades et de missiles qu’ils se balancent, et que l’on craint même une guerre mondiale avec l’assassinat du général iranien Soleimani, pendant que les djihadistes zigouillent tous ceux qui ne partagent pas leurs vues obscurantistes, nous, on se tamponne de cette réalité internationale aux répercussions imprévisibles.

Dans ce pays pas comme les autres, donc, on s’apprêtait, hier, à vivre des scènes de folie pour célébrer un de nos fils sacré meilleur joueur du continent. C’est raté !

Il nous faudra revenir à la dure réalité avec des lendemains d’incertitudes face à un monde déchainé et des cours du pétrole qui montent depuis la dernière connerie en date du fou Trump.

Le moins que l’on puisse dire, bien que Trump ait retrouvé un semblant de lucidité pour annoncer qu’il ne va pas riposter à l’attaque iranienne, c’est que le monde ne sera plus jamais comme avant la belle connerie de l’idiot des Usa.

Nous n’avons rien inventé. Amusez-vous à taper « idiot » sur Google. Eh bien, c’est la photo de l’homme le plus puissant du monde qui s’affiche.

Quel monde !

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 49

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *