Ça se passe ailleurs

Shaymaa Ismaa’eel ridiculise des manifestants racistes avec le sourire à Washington, sa photo fait le tour du net

Le week-end dernier, Shaymaa Ismaa’eel, une musulmane de 24 ans, s’est retrouvée face à des manifestants islamophobes à Washington (États-Unis). Elle ne s’est pas énervée, bien au contraire. La jeune femme a posé tout sourire devant le petit groupe d’hommes au visage fermé. Ses photos ont fait le tour d’internet.

Le sourire peut-il être une réponse à la haine ? Pour Shaymaa Ismaa’eel, cela ne fait aucun doute. Dimanche dernier, cette jeune musulmane qui porte le hijab a posé tout sourire devant un groupe de manifestants islamophobes.

« Le 21 avril, j’ai souri au visage de la bigoterie et je suis repartie en étant très satisfaite de moi », écrit-elle sur le réseau social Twitter. La jeune femme de 24 ans a publié ces photos sur les réseaux sociaux. Elles ont été largement partagées et commentées.

« Vous avez besoin de Jésus »

Ces photos ont été prises devant le centre de conférences Walter E. Washington Convention Center, à Washington, aux États-Unis. Shaymaa Ismaa’eel participait à la convention annuelle de l’Islamic Circle of North America (ICNA), une organisation qui défend l’islam aux États-Unis.

Samedi 20 et dimanche 21 avril, un petit groupe de chrétiens est venu manifester avec des pancartes islamophobes à l’entrée du centre. L’un d’eux portait un t-shirt « Vous avez besoin de Jésus ».

« Vous irez en enfer », ont-ils crié aux musulmans qui participaient à la convention selon Shaymaa Ismaa’eel. « La plupart des participants étaient contrariés et ne savaient pas comment réagir en leur présence, raconte-t-elle au site d’informations BuzzFeed. Des ados commençaient à s’énerver, à approcher ces hommes », explique-t-elle.

Un sourire devant des visages fermés

Le premier jour, la jeune femme ignore les manifestants. Le lendemain, elle décide de réagir. Elle s’agenouille à quelques mètres du petit groupe d’hommes et fait le signe de la victoire avec sa main. Puis elle crie à son amie de prendre des photos. Elle doit faire vite car la police surveille la scène et veut éviter les débordements.

Sur les photos, son grand sourire contraste avec le visage fermé des manifestants. « Je voulais qu’ils voient le sourire sur mon visage et qu’ils voient à quel point je suis heureuse d’être celle que je suis, explique-t-elle au journal britannique The Guardian. Je voulais leur montrer que nous resterons courtois, que nous ne nous excuserons pas, que nous continuerons à répandre l’amour face à leur bigoterie », ajoute-t-elle.

S’affirmer avec le sourire

Shaymaa Ismaa’eel est régulièrement victime d’islamophobie. Cependant, les insultes ne la feront pas à renoncer à son hijab. Cette thérapeute du comportement qui travaille avec des enfants autistes est également passionnée par la mode et s’affiche régulièrement sur les réseaux sociaux avec son voile.

Avec cette photo, elle espère donner espoir aux musulmans qui se sentent marginaux dans leur pays. « Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons conscience de nos droits et nous voulons nous affirmer, assure-t-elle au journal britannique. Je veux que les jeunes musulmans comprennent qu’on peut aimer notre religion même si d’autres personnes la détestent », dit-elle alors que des attentats terroristes et islamophobes ont récemment endeuillé la Nouvelle-Zélande.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 32

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *