ChroniquePolitique

Macky, prophète mais pas charbonnier !

Si l’on comprend bien, le président de la république réélu pour un second mandat, a fait carton presque plein hier sur le plan africain avec la présence de 18 chefs d’état et de gouvernement à son investiture.

Presque tous les présidents de pays frontaliers ont, une fois n’est pas coutume, fait le déplacement. Sans compter le nigérian Muhamadu Buhari, l’ivoirien Alassane Dramane Ouattara, le rwandais Paul Kagamé, les Congolais Félix Tshisékédi (de RDC) et Denis Sassou Nguesso (Brazzaville), le Burkinabé Roch Kaboré etc.

Même les anciens président et Premier ministre français et britannique, Nicolas Sarkozy et Tony Blair, devenus hommes d’affaires et venus en tant que tels, étaient de la fête.

C’est dire que Macky Sall a ratissé large en Afrique Noire, ses homologues du Maghreb s’étant fait représenter à des niveaux plus subalternes.

Seulement voilà, s’il a été Prophète, au sens où nul ne l’est chez soi, il n’a malheureusement pas été Charbonnier pour sa cérémonie d’investiture.

Comme on le sait, le charbonnier est maître chez lui. Boycotté par toute son opposition, y compris les quatre candidats qui ont polarisé les suffrages de presque 42 % des électeurs sénégalais, mais aussi par les ténors de celle-ci à l’assemblée nationale — sans compter que Karim Wade et Khalifa Sall n’étaient pas invités pour les raisons que l’on sait —, n’ayant pas pu compter sur la présence de ses prédécesseurs Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, le président Macky Sall a donc fait (relativement) chou blanc sur le plan intérieur.

Ce qui a quelque peu — ou grandement, cela dépend du camp auquel on appartient ! — terni l’éclat de la fête d’hier. Président de tous les Sénégalais alors qu’on est boycotté par près d’un Sénégalais sur deux ?

Il y a des efforts à faire, assurément, pour incarner ce statut !

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 176

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *