Chronique

La grosse farce

Cinq ans, ce n’est rien dans une vie. Surtout quand on a la charge de diriger une nation. Y en a qui ne peuvent concevoir de faire un seul mandat et débarrasser le plancher. C’est peu pour se faire un trésor de guerre.

Surtout quand on sait d’où on vient… Faut alors s’accrocher. Et quand on rempile, faire vite pour ne pas mourir idiot. Mais voilà qu’un virus vient tout compromettre. Pas certain que l’on soit assez liquide après ce rude combat mondial.

Les caisses de l’Etat étant vides, le Chef a dû faire la manche, tendant la sébile. Des âmes charitables sont venues à son secours afin qu’il puisse nourrir son peuple. Lui-même s’étant rendu compte qu’il rêvait debout avec de gigantesques projets dont beaucoup sont à l’arrêt ou du moins hypothéqués en attendant des lendemains meilleurs.

Le fruit de la manche, quelques milliards confiés au beau frère. Même pour le transport des denrées destinées aux Miskine du pays, on n’entend ni ne voit la tronche du ministre chargé de ce secteur.

Le pauvre, obligé de se cloîtrer pendant que le Dauphin choisi exécute les ordres de son goro. Un autre que lui aurait élevé la voix.

Lui, il se fait tout petit dans son coin pour ne pas perdre son strapontin. Un poste ministériel, ça paye mieux qu’un cabinet d’avocat, surtout si on n’est pas aussi célèbre que l’autre habitué aux pitreries.

Alors, on s’efface pour ne pas gêner le frère de l’épouse du Chef. Elle est la vice-présidente de fait, et a son mot à dire. Vous l’avez vue nourrir nos policiers et gendarmes comme si le Trésor public ne s’était pas déjà chargé de ce devoir ou que ces hommes de tenues étaient des misérables qui meurent de faim ? Ah, la dame, toujours à attendrir des coeurs sur sa légendaire générosité.

Certains de ses très intéressés flagorneurs lui ont cousu un boubou de mère Theresa. Le mari, plutôt que d’aller encourager de valeureux combattants à Fann ou Diamniadio, a préféré s’offrir une petite promenade sans danger à l’hôpital Idrissa Pouye qui n’accueille pour le moment aucun malade du Covid 19. Dites, qui est fou ?

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 46

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *