Chronique

De l’art de tout enfler !

L’Ong islamique Jamra et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses Mbañ Gacce, ces messieurs qui s’autoproclament gardiens de nos bonnes mœurs sans notre autorisation, ont la fâcheuse habitude de tout exagérer.

On dirait que ces messieurs, plutôt que d’ouvrir le Livre Saint pour être plus près de Dieu, ont toujours les yeux rivés sur les chaines de télévision locales et autres réseaux sociaux, guettant les moindres incartades des citoyens.

Les cliniciens verraient en ces messieurs de vrais voyeurs. D’une pierre deux coups, ils ont fait une belle publicité à une série dont beaucoup de personnes ignoraient l’existence. Depuis lors, la série connait des pics au niveau de l’audimat.

Ne s’en arrêtant pas là, ils viennent de nous faire savoir que le lesbianisme ferait des dégâts dans nos établissements scolaires. Ils ont des preuves irréfutables et accusent même une Ong qui serait derrière les actes de cette frange de la jeunesse en l’encourageant dans cette pratique. Et quoi encore ?

La preuve que cette Ong participe à la dépravation de la jeunesse, ils la tiennent d’une brève vidéo qui circule et dans laquelle on voit deux collégiennes s’embrasser. Il faut tuer ces adolescentes.

Apparemment au sein de ces organisations, il leur faudrait un psychologue pour soigner ses membres qui semblent être plus atteints que cette société qu’ils veulent protéger des nuisances extérieures.

Y’a pas à faire tout ce tintamarre autour de cette vidéo que l’on peut placer sous le compte d’un défouloir d’innocentes jeunes filles. Ces adolescentes sont loin d’être des lesbiennes.

Et même si elles manifestaient ces inclinaisons, notre devoir, celui de la société, serait de les protéger et non pas de les désigner à la vindicte populaire. Mais quand on a l’art de tout enfler, ça donne souvent ces impérities que seuls les praticiens saisissent.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 48

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *