Chronique

Urgences

C’est symptomatique qu’à la lueur de ce qui se passe ailleurs des gens viennent nous tympaniser à propos d’un possible troisième mandat pour le Chef.

Lequel a pris gaillardement l’avion foulant au pied le principe de réciprocité qui s’est traduit par l’interdiction faite aux Sénégalais — à presque tous les Africains devrait on dire surtout ceux d’entre eux qui ont la peau noire — de mettre les pieds dans l’espace Schengen. Pour que cela soit clair dans la tête des uns et des autres.

Pour qu’il n’y ait point de roublardise et de non – dits. Pour ne point se réfugier derrière des subterfuges.

Bref pour que l’on ne se retrouve pas dans la même situation que celle que deux grabataires de la sous-région imposent à leur pays, le Timonier doit mettre fin au débat et nous dire ses véritables intentions.

Il ne s’agit point d’une question de Droit, mais d’éthique. Même si l’on sait l’idée qu’ils (lui et son clan) se font de l’éthique.

On s’en f… que dans son camp des personnes organiseraient de petits meurtres ou que ses décisions seraient contestées dans son parti ou que son autorité serait mise à rude épreuve.

Ou que son parti volerait en éclats avec son armée mexicaine. Ou, ou, ou !!! Tout cela, c’est le cadet de nos soucis.

Qu’il nous regarde dans le blanc des yeux et nous dise que ce mandat-ci est son dernier avant de s’attaquer aux urgences.

Et celles – ci sont nombreuses à commencer par les inondations dans toutes les villes du pays ou la situation du monde rural et d’autres coins reculés du pays où des gens se prêtent des masques faute d’avoir les moyens pour en acheter.

Signe de l’extrême pauvreté dans laquelle ils vivent dans ce pays de l’émergence.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 49

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *