Sciences

Une grosse tempête géomagnétique se dirige vers la Terre

Un avis de vigilance concernant une tempête géomagnétique de niveau 4, sur une échelle de 5, a été émis – ce qui n’avait pas été fait depuis 2005. D’éventuelles perturbations sur les réseaux électriques et satellites sont attendues.

Une tempête solaire d’une rare intensité se dirige vers la Terre et pourrait provoquer dès vendredi soir des perturbations sur les réseaux électriques et satellites, mais aussi d’impressionnantes aurores boréales, ont prévenu les autorités américaines.

«Nous sommes quasiment certains qu’une série d’éjections de masse coronale, qui sont des explosions de particules énergétiques et de champs magnétiques partant du soleil, sont dirigées vers la Terre», a expliqué lors d’une conférence de presse Shawn Dahl, du Centre de prévision de la météo spatiale (SWPC) américain. Un avis de vigilance concernant une tempête géomagnétique de niveau 4, sur une échelle de 5, a été émis – ce qui n’avait pas été fait depuis 2005.

Prévoir le moment exact du début de l’événement est difficile, mais il devrait persister durant tout le week-end. «Il pourrait y avoir des impacts sur les infrastructures», a dit Shawn Dahl, précisant qu’il s’agissait d’un événement «très rare».

«Nous avons notifié tous les opérateurs avec qui nous travaillons, comme les opérateurs de satellites, de communications et bien sûr du réseau électrique en Amérique du nord», a-t-il ajouté. Le Soleil est actuellement proche de son pic d’activité, selon un cycle qui revient tous les 11 ans.

Ces éjections de masse coronale, dont au moins sept se dirigent vers la Terre actuellement, proviennent d’une tâche solaire faisant environ 16 fois le diamètre de la Terre. Elles se déplacent à plusieurs centaines de kilomètres par seconde. Lorsqu’elles atteindront des satellites américains placés à environ 1,5 million de kilomètres de la Terre, l’intensité de l’événement pourra être alors mieux prédit — soit entre 20 et 45 minutes avant qu’il n’arrive, a précisé Shawn Dahl.

Aurores boréales
Il a recommandé aux habitants de s’équiper de batteries ou potentiellement de générateurs, comme pour tout autre avis de tempête. Mais les opérateurs électriques ont depuis dix ans travaillé à mieux protéger leurs réseaux, a rassuré Rob Steenburgh, scientifique au SWPC.

Les effets ne pourront survenir que sur des lignes à haute tension, non chez les particuliers, et des systèmes comparables à des disjoncteurs existent par exemple.

Les signaux GPS pourraient aussi être affectés, a-t-il précisé. En ce qui concerne le trafic aérien, l’Agence américaine de l’aviation civile (FAA) a dit «ne pas s’attendre à des conséquences importantes».

L’événement devrait en revanche engendrer des aurores boréales y compris dans des régions où elles ne sont pas habituelles. Les responsables du SWPC n’ont pas voulu se prononcer sur l’étendue de la zone potentiellement concernée mais ont recommandé aux habitants de sortir prendre des photos.

«Si vous êtes un endroit où il fait noir, sans nuage et avec peu de pollution lumineuse, vous pourriez voir des aurores boréales assez impressionnantes», a dit Rob Steenburgh. «Et c’est vraiment le cadeau de la météo spatiale.»

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 4

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *