InternationalSanté-Sciences-HistoireSciences

Une rare éclipse totale a traversé l’Amérique du Nord

Une rare éclipse totale a traversé lundi le nord du continent américain, du Mexique au Canada en passant par les Etats-Unis, un événement céleste spectaculaire qui a été admiré par des millions de personnes.

Ville après ville, les cris de foules émerveillées se sont enchaînés à mesure qu’elles étaient plongées dans l’obscurité en plein jour, selon la retransmission vidéo en direct de la Nasa.

L’événement, qui représentait aussi une opportunité économique pour les régions sur sa trajectoire, et scientifique pour les chercheurs étudiant notamment le Soleil, a commencé à 18H07 GMT sur la côte Pacifique du Mexique.

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador se trouvait dans la ville balnéaire de Mazatlan, où il s’est réjoui d’un « jour inoubliable ».

« C’était spectaculaire, je n’ai jamais rien vu de semblable », a déclaré à l’AFP Paulina Nava, 36 ans, habitante de Mazatlan, où se sont pressés les touristes. « J’ai regardé la réaction des gens autour de moi et c’était incroyable! », a-t-elle ajouté, racontant que certains applaudissaient pendant que d’autres s’embrassaient.

La trajectoire de l’éclipse a ensuite traversé 15 Etats américains — du Texas au Maine — avant de terminer sa course dans l’est du Canada. Au total, l’ombre de la Lune a pris environ une heure et demie à parcourir son trajet au-dessus des trois pays.

Ne serait-ce qu’aux Etats-Unis, plus de 30 millions de personnes vivaient dans la zone où l’éclipse totale a été visible, durant quelques minutes au maximum.

Les autorités américaines ont martelé durant des semaines les consignes de sécurité, notamment le port nécessaire de lunettes spéciales pour regarder le Soleil, sous peine de graves lésions aux yeux.

« J’adore tout ce qui se rapporte à l’espace. C’est vraiment chouette », a lancé à l’AFP Dorinda Madera, 37 ans, qui a vu l’éclipse à New York.

A Montréal, la météo était idéale et des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans un grand parc de la ville. « C’était encore mieux que ce que je pensais », a commenté Lomie Sérey Larose, 26 ans.

Hôtels complets
Les éclipses totales surviennent lorsque la Lune se place exactement entre la Terre et le Soleil, bloquant temporairement la lumière de notre étoile en plein jour.

Le Soleil est environ 400 fois plus gros que la Lune, mais aussi 400 fois plus loin, et les deux astres apparaissent donc d’une taille similaire.

A l’extérieur de la bande de 185 kilomètres de large d’éclipse totale, les habitants ont pu voir une éclipse partielle. Cela a par exemple été le cas à Mexico ou encore à New York, où des foules d’habitants sont sorties pour admirer le spectacle.

De nombreux rassemblements et festivals ont eu lieu lundi à travers les Etats-Unis, afin de profiter de l’afflux de visiteurs, venus y compris de l’étranger. Sur le trajet de totalité, beaucoup d’hôtels affichaient complet depuis des mois.

Elle a aussi été admirée depuis les airs: certaines compagnies aériennes avaient prévu des vols le long du trajet d’obscurité, dont les billets se sont arrachés.

Dans la Station spatiale internationale, les astronautes ont eux pu observer l’ombre de la Lune courir sur la surface de la Terre.

Même Donald Trump a tenté de capitaliser sur l’occasion: l’ancien président a publié une vidéo dans laquelle non pas la Lune, mais son visage de profil, vient recouvrir le Soleil.

Petites fusées lancées
L’événement était également scientifique.

Trois petites fusées-sondes ont été lancées par la Nasa avant, pendant et juste après l’éclipse, depuis la Virginie dans l’est des Etats-Unis. Le but: mesurer les changements provoqués par l’obscurité dans la partie supérieure de l’atmosphère terrestre.

La couronne solaire, couche extérieure de l’atmosphère du Soleil, devient pour sa part particulièrement bien visible lors d’une éclipse. Elle a donc été observée avec attention: c’est là que se produisent les éruptions solaires, or notre étoile est actuellement proche de son pic d’activité (contrairement à 2017).

Une éclipse peut aussi provoquer des comportements inhabituels chez les animaux, sensibles aux changements de lumière et de température — ce sur quoi certains chercheurs se sont penchés.

La prochaine éclipse totale visible aux Etats-Unis (hors Alaska) aura lieu en 2044. Avant cela, une éclipse totale aura lieu en Espagne, en 2026.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 432

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *