Chronique

Un pays fou, fou, fou

Tout serait sens dessus-dessous dans ce pays. De faux monnayeurs auraient ainsi pointé du doigt un ancien ministre bouffon et un autre ex-président de notre Auguste Assemblée nationale comme étant leurs complices.

Même si nos politiciens ont perdu de leur standing depuis la première alternance, ces accusations nous paraissent cousues de fil blanc.

En réalité, il s’agirait d’un stratagème de malfrats pour se tirer d’affaire. Ces accusations sont donc grossières. La jurisprudence Boughazelly ne peut prospérer.

Farba Senghor et Pape Diop ont beau dos et seraient extrêmement bêtes pour se retrouver dans cette mélasse.

Au sélect Club des investisseurs, on ne parle pas le même langage. Il existerait deux camps. La facture d’électricité pourrait être salée ou astronomique, pour les uns et les autres. Il faudra bien que Mister Bitèye compte ses amis.

Macky aurait ainsi procédé à un vaste mouvement de chaises musicales dans la magistrature sénégalaise. On ne va pas s’ennuyer en famille.

Pourquoi donc pensez- vous à Abdou Latif Coulibaly ? il pourra bien porter la parole de son chef au frangin. Celui qui a barré la route de la présidence au plus sérieux adversaire du Chef en le maintenant en prison, lors de la dernière présidentielle avant de livrer à une virgule près les résultats auparavant proclamés le soir du scrutin par l’ancien Premier ministre.

Le veinard, donc, se retrouve détaché auprès de la présidence de la république. Ils vont bien rigoler en refaisant l’histoire. On nous apprend que Mame Goor Diazaka aurait reçu sa part de… l’aide à la presse ! Il serait ainsi un patron de presse par la grâce de Abdoulaye Diop, le plus calamiteux des ministres de la Communication de ces 20 dernières années !

Le bienheureux Mame Goor Diazaka, donc, chanteur ayant en tout et pour tout succès ce titre « Djazaka » qui lui colle à la peau, va certainement toucher une rallonge avec le fonds destiné aux artistes.

Non, ce pays est magique. Et dire que ces pages de notre truculente histoire ont comme scribe un jeune président né après les indépendances. Renversant !

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 49

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *