Chronique

Trafic

Encore la BBC ! Après avoir plongé le Frère du Chef dans la gadoue du pétrole, revoilà l’impertinent média britannique qui vient encore lever un lièvre en s’intéressant au trafic du bois devenu plus pernicieux que beaucoup d’autres fléaux.

Ce, dès lors que c’est la forêt que l’on tue. On le sait, le trafic du bois fait des milliardaires et ça ne date pas d’aujourd’hui. L’ancien dictateur gambien, en faveur de la rébellion casamançaise, a entretenu ce trafic pour s’enrichir lui et son clan.

Et pendant tout le temps que la presse nationale parlait de ce scandaleux trafic, nos autorités se bouchaient les oreilles. Il a donc fallu que la BBC en parle pour que ces messieurs daignent enfin sortir de leur trou.

Histoire de nous endormir comme ils l’ont fait avec l’enquête sur le pétrole, ils nous sortent un communiqué décousu. Des mots, toujours des mots pour démentir des faits réels.

On nous apprend que le Chef avait autorisé des recrutements d’agents pour faire face à ce fléau. Comme si cela suffisait pour arrêter ce juteux trafic qui n’enrichit pas seulement des bandits que l’on expose.

Pince-sans-rire, le ministère nous apprend que la lutte contre ce fléau a été toujours aux premiers rangs de ses priorités. Ok, on croit à votre bonne foi !

Mais plutôt que de servir ce communiqué en ameutant la presse sur la bonne volonté de l’Etat, il aurait mieux fallu que l’on exploite l’enquête de la BBC. L’étudier sérieusement pour savoir où se situe le véritable problème.

Mais dans notre funeste tentative de tou- jours démolir des enquêtes menées par d’autres, on passe à côté du vrai problème. Oui, il existe bien un grand trafic illicite de bois de venn.

Et si on a bien le souci de la vérité, de gros bonnets de la politique, du monde des affaires et même du corps censé protéger notre écosystème tomberont.

Juste pour dire que ce n’est pas par un communiqué, fut-il signé de la Présidence, qui nous fera croire que tout est clean en matière de protection de nos forêts. Au contraire !

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 46

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *