Burkina FasoInternational

L’État islamique revendique l’attaque meurtrière au Burkina Faso avec 51 soldats morts

Le groupe djihadiste État islamique (EI) a revendiqué vendredi 24 février une embuscade tendue au Burkina Faso qui a tué au moins 51 soldats la semaine dernière.

Dans un communiqué publié par son organe de propagande Amaq, le groupe déclare que ses combattants «ont infligé des pertes massives dans les rangs des forces du Burkina Faso dans une embuscade tendue vendredi dernier».

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 321

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *