Chronique

Les turpitudes du chef

Ils sont enfin sortis du bois. Et c’est pour interdire leurs propres idioties du mois dernier.

C’est-à-dire lorsqu’avec le Chef, vadrouillant dans le Nord du pays, ils tiraient la langue à la Covid en bandant les muscles, histoire de montrer que leur Champion est dans les cœurs.

Et voilà que tout leur retombe sur le visage… Façon d’être poli, mais c’est plus fort que cela. Dans son palais, il doit avoir le sentiment d’être à l’origine des déboires que vit son peuple.

Ce sera pire quand le chaos s’installera. Déjà que la Tunisie, au plateau médical plus relevé que le nôtre, appelle à l’aide internationale pour circonscrire le mal.

Le conclave du comité national de gestion des épidémies d’hier avait quelque chose de rigolo. Il y manquait un hôte de marque.

Comme ça, ils veulent limiter une épidémie dont ils savent sciemment qu’ils n’ont ni la force ni la volonté de pouvoir venir à bout. A moins qu’ils ne reviennent à leur stupide état d’urgence.

Jugez en vous-mêmes ! Ces farceurs demandent de réduire les déplacements et rassemblements, de privilégier le télétravail et d’aller se faire vacciner.

Soit ! En cette période de Tabaski, et avec ce que représente cette fête dans ce pays pas comme les autres, les autorités peuvent-elles interdire à des centaines de milliers de personnes de retrouver leurs familles à l’intérieur du pays ?

Déjà qu’au niveau des transports en commun, tout le monde a jeté les masques. Sur les rassemblements ? Tiens, tiens !! Après les avoir favorisés, comment osent-ils regarder dans le blanc des yeux les citoyens pour les leur interdire ? Quoi encore ?

Le Télétravail dans un pays de l’informel. Ils nous invitent également à aller nous faire vacciner alors que les doses de vaccin sont en rupture. On nous promet une livraison….d’ici la fin du mois.

Et vous pensez avec tout ce cafouillage que ces messieurs et dames sont sérieux ? Il nous faut regarder les choses en face.

Le chaos, ce n’est plus une prévision. Il faut se préparer au pire en souhaitant que le Bon Dieu, dont on pense qu’il est Sénégalais, nous sauvera de l’hécatombe de cette « vague Macky Sall » !

Articles Similaires

1 sur 46

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *