Chronique

Introspection

Le Sénégal, malgré les perspectives de devenir un producteur gazier et pétrolier, reste un petit pays sur la carte du monde. Ce même si on se croit déjà parmi les plus riches et les plus beaux.

Point n’est besoin d’être mage pour se rendre compte que les cœurs grondent, la colère sourde, les rancœurs sont difficilement contenues. Il suffit d’une petite étincelle pour que ce pays soit transformé en brasier qu’il sera difficile d’éteindre.

Un peu comme l’incendie du puits gazier de Gadiaga… Les pyromanes ne sont pas toujours là où l’on croit les trouver. Ils sont au cœur du pouvoir et murmurent à l’oreille du Prince.

Grisés par les senteurs du pouvoir, ils ont vite perdu l’odorat, sont devenus sourds et aveugles. Ce sont des as de l’intrigue, toujours à chercher un coup fumant ou salace pour abattre un adversaire. Plus préoccupés à accumuler des richesses qu’à changer le vécu des misérables.

C’est à croire qu’ils n’apprennent rien de l’histoire récente du pays. Rien des trahisons, rien des retournements de vestes. Rien !

Les amis du Chef et tous les chefs religieux ont l’impérieux devoir citoyen de lui parler afin de ne pas vendanger les efforts fournis jusque-là même si le vœu d’un Sénégal émergent s’éloigne chaque jour de l’horizon des espérances d’un pays meilleur.

Le jeu de la politique – politicienne pollue l’air, le rendant irrespirable alors que le temps doit être consacré au travail.

Exclusivement au travail. Un peuple obligé de se terrer à 21 heures avec l’objectif de freiner la propagation de ce salaud de virus.

Hélas, chaque jour, le pays recense plus de cas qu’avant l’installation de ces mesures antisociales dans les deux régions de Dakar et Thiès.

Voilà des ingrédients qui, avec la crise politique, pourront tout faire exploser. Tout. Le réveil pourrait être bien douloureux au grand dam d’une population déjà très éprouvée mais il n’est pas trop tard pour redresser la barre et apaiser les tensions…

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 49

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *