Chronique

Insécurité

C’est à croire que tout est bluff ! Face à l’arsenal de guerre déployé par nos forces de sécurité lors du dernier défilé miliaire marquant notre accession à la souveraineté internationale, la presse avait sorti des titres dithyrambiques, bombant le torse pour vanter notre puissance de feu.

De quoi faire trembler de belliqueux voisins qui chercheraient à se frotter à nos « Jambars ».

Ou, tout simplement, à toucher à l’intégrité de notre territoire. Un matériel de guerre sophistiqué, des hommes impeccables à l’allure martiale.

Face à une telle armada dans la démonstration de laquelle la Police et le Gendarmerie n’étaient pas en reste, on pensait pouvoir dormir tranquilles et ne rien craindre pour notre sécurité.

Juste que l’on ne se sent plus en paix dans ce pays où le Chef veut s’occuper de tout. On braque des commerces, agresse de paisibles citoyens et tout cela en plein jour sans que l’autorité prenne le taureau par les cornes pour assurer la sécurité des citoyens.

Les vidéos de surveillance installées un peu partout à coup de centaines de millions semblent être peu efficaces. C’est à croire que nos forces de l’ordre roupillent grave.

Elles qui sont si promptes à mater de l’opposition ou humilier des citoyens. Le fast-track qui était censé accélérer la cadence manifeste déjà des signes d’essoufflement.

Un pays avec zéro déchet, c’est également mettre hors d’état de nuire toute cette pourriture qui nous empêche de vivre dans la quiétude.

Si l’on n’y prend garde plutôt que d’être Kigali, Dakar va plutôt concurrencer… Lagos en termes d’insécurité ! Et Conakry en matière d’insalubrité.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 48

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *