Chronique

Immaculée contraception !

Alors que l’on croyait que l’heure est à l’apaisement suite aux violentes manifestations que notre pays a connues il y a deux semaines, voilà qu’Adji Sarr, plutôt que de la boucler après les plus de 15 morts de jeunes gens que son affaire a indirectement provoquées, nous apparaît dans un numéro de…vierge violée et plutôt plusieurs fois qu’une !

Apparemment la catin avait pris plaisir à se faire culbuter dans son salon de massage ! Car elle persiste à nous dire que c’est plusieurs fois qu’elle a été violée par son bourreau.

Lequel, qui plus est, lui a fait perdre sa virginité. Et quand on sait que le certificat médical qui lui a été remis parle de défloration ancienne…

Et puis, on ne sait pas quelle Adji Sarr croire : celle qui nous dit que Sonko la sautait sans dire un mot à la manière du légionnaire d’Edith Piaf ou celle qui prétend, au contraire, qu’il lui parlait longuement de tout le dégoût que lui inspirent ses deux légitimes avant de s’envoyer en l’air avec elle ?

Bref, notre chère Adji nous a joué une scène d’ « Au théâtre ce soir ». Avec, dans le rôle du metteur en scène du navet dans lequel elle se produit, un avocat truculent qui tirait les ficelles à partir des coulisses.

Le nom de la pièce ? « L’immaculée contraception d’Adji ».

Bien entendu, en ces temps de carême pour nos amis chrétiens, et par respect pour eux, on aurait dû s’abstenir de la jouer cette pièce au risque d’encore jeter de l’huile sur le feu !

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 49

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *