Chronique

En route….

Festoyons, célébrons, vivons heureux sans nous soucier des lendemains qu’on nous promet difficiles et moroses. La transmission communautaire ?

Faisons-lui un doigt d’honneur. Et jetons bas les masques ! Il faut bien que l’on trépasse de quelque chose. Et puis, que ça plaise ou non, ils célébreront et n’ont pas besoin de l’onction de l’autorité si avachie.

Faut bien que l’économie marche et que la manne financière attendue parvienne aux ayants droit. Les « adiya », ça ne doit pas passer par pertes et profits.

Et tant pis si nos hôpitaux se trouveront débordés, les médecins et infirmiers esseulés, les urgentistes et sapeurs pompiers à tirer la langue sur plusieurs fronts ou encore que l’économie toussote.

Tant pis pour tout cela et tant d’autres choses futiles. Rien de grave ne pourra arriver à ce peuple qui a vu tant de tempêtes s’abattre sur lui sans qu’il ne daigne en tirer des leçons essentielles.

Vous souvenez vous du naufrage du bateau « Joola », plus grande catastrophe maritime mondiale, dû à nos négligences collectives ? Comparé à cette tragédie, le Covid -19 nous parait une vétille.

Elle avait fait plus de 2000 victimes, le ferry qui les transportait ayant embarqué à son bord plus qu’il ne pouvait contenir.

Une manifestation, parmi tant d’autres hélas, de nos charmantes habitudes à défier l’autorité et à nous considérer comme des fils unique de Dieu.

Les gestes barrières et autres, on saura toujours comment s’en accommoder. Toutes ces prévisions de ces scientifiques, rien que des balivernes. Les avertissements de nos médecins, juste pour nous apeurer.

Pendant ce temps, l’Etat, garant de la sécurité publique et de notre santé, regarde en spectateur. Des politiciens sont même sortis du bois pour nous apprendre qu’il n’appartient pas à l’Etat d’interdire des trucs religieux tout en feignant d’oublier de dire qu’il a bien l’obligation de nous protéger du danger.

Mais allez leur faire comprendre ça !

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 49

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *