Chronique

En attendant le TER

En attendant Godot… Ah, ces messieurs, ils nous ont tellement promis sans jamais tenir leurs promesses que nous avons appris à nous méfier de leurs mensonges.

Le train express régional, inauguré en fanfare en janvier 2019, ne roule toujours pas. On nous avait pourtant promis que nous pourrions le prendre dès le mois de juillet de l’année dernière. Nakhé mbaye !

On a beau attendre et scruter, on n’a rien aperçu qui ressemble à un train accroché à des fils électriques. Rien ! si, si, juste des wagons poussiéreux qui s’étirent sous le pont de Colobane en attendant sans doute de rouiller.

Et si on n’y prend garde, les « Budjumen » vont vite en dévaliser les sièges. Nos « émergents » n’ont pas encore inauguré leur TER, qu’ils ouvrent un autre chantier, le Bus Rapid Transit.

Pour le TER, devant les représentants du peuple, le ministre des finances et du Budget avait donné l’assurance, affirmant avec solennité que les sénégalais n’auraient plus à attendre longtemps et que ce TER à milliards serait réceptionné « d’ici le 31 décembre 2019 ».

Juste que nous sommes le 16 janvier 2020 et rien n’indique qu’il circulera dans les deux voire trois mois à venir. Bref tout concourt à faire croire que cette inauguration par le président, c’était juste pour nous épater.

L’obsession d’un second mandat avait fait perdre toute lucidité au chef. Des promesses non tenues en plus d’histoires à dormir debout que l’on nous débite à longueur d’année. Telle est leur spécialité ! Dans l’art de maquiller, il n’y a pas aussi fort qu’eux sur cette terre.

Sauf bien entendu la femme du chef qui semble réussir toutes ses missions si bien que le président des insuffisants rénaux, Hamidou Diallo, demande expressément au chef de la nommer à la tête du département de la santé. Une nomination qui, à coup sûr, rendra le sourire à nos structures sanitaires.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 48

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *