Chronique

Duperies

Honni soit qui mal y pense. Comme un grand, se fichant de ceux qui ne lui ont pas fait confiance lors de la présidentielle, le Chef est en train d’abattre ses cartes.

Lui qui appelle au dialogue, tout en se prévalant de la casquette de Chef de tous les Sénégalais. Personne, à part lui et certainement ses conseillers, ne sait à quelle sauce il s’apprête à cuisiner le peuple avec sa révision constitutionnelle.

Une loi qui sera proposée à sa majorité mécanique qui n’aura aucune pudeur à la voter les yeux fermés sans même déceler les pièges sur lesquels tous les observateurs sont concordants.

C’est pour jouer au Rambo qu’il a décidé de supprimer le poste de Premier ministre et faire imprimer à ses ministres sa propre cadence.

Et ces benêts de parlementaires restent convaincus que c’est sa volonté. Qui est dupe ? Et pourtant, il a magnifié l’excellent travail de son Premier ministre durant son septennat.

On nous apprend que certains de ses militants sont en train de grincer des dents face à cette révision constitutionnelle.

Mais il leur faudra avoir des c… pour se dresser face au Chef qui se veut omnipotent et omniprésent. Autant dire un dieu qui veut régir notre quotidien en attendant que tout explose entre ses mains.

Car il faut oser le dire, cette révision constitutionnelle cache bien de duperies et pourrait entrainer des blocages importants qui feraient un véritable tsunami institutionnel.

Cela, ces députés le savent, mais sont beaucoup plus préoccupés à faire plaisir au Souverain qu’au peuple grâce à qui ils bouffent des millions qui ne leur suffisent pas tout en en redemandant. Sans rien foutre…

Pour cette fois, il leur faudra des c… pour dire non tandis que les femmes, elles, devront être dignes de celles de Talatay Ndeer !

Le peuple vous observe !

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 48

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *