Chronique

« Dionneries »

C’est dramatique, l’aplomb avec lequel nos autorités mentent. Parce qu’il faut que l’on dise les choses comme elles sont sans diplomatie.

Et quand elles se font rattraper par leur duplicité, nos autorités n’éprouvent aucun scrupule à nous regarder dans le blanc des yeux pour nous dire doctement que c’était leur ombre qui parlait à leur place.

C’est même devenu récurrent de les voir ravaler leurs propres vomissures à commencer par le Chef qui a manifesté partout sa volonté de se conformer à la Constitution avant de revenir nous tenir un discours décousu de ni oui ni non.

Depuis cette semaine, celui qui ne se trompe jamais dans ses prophéties est venu en remettre une couche. Il était sûr qu’ils seraient cinq candidats à la présidentielle de février 2019. Banco à l’arrivée !

Il est revenu nous baratiner que son candidat sera élu avec 57 % des voix. Presque dans le mille puisque ledit candidat a obtenu un 1 % de plus. Un véritable génie, on vous dit que notre Nostradamus !

Le même Dionne nous suppliait de voter oui lors du référendum pour ne devoir pas voir son boss faire un mandat de 7 ans ou écarter l’éventualité d’un mandat illimité.

Et voilà que le même Monsieur, sans fausse pudeur, revient quatre ans plus tard devant ses compatriotes pour leur débiter qu’il est contre la limitation des mandats. Pathétique !

Cultivant la roublardise, il entretient même l’idée d’un troisième mandat. On a comme l’impression que ces messieurs et dames n’ont rien retenu de l’histoire toute récente de ce pays.

L’autre était convaincu que les manifestations contre un troisième mandat n’aboutiraient à rien, « une brise est un vent léger qui secoue peut être les feuilles des arbres, mais ne sera jamais un ouragan », professait-il.

La suite, on la connait. Reste à savoir si les tenants actuels du pouvoir, si hautains et dans leur tour d’ivoire, seront assez intelligents pour ne pas commettre la même bêtise que leur prédécesseur.

Qui disait que le pouvoir rend fou ?

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 49

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *