Chronique

Boomerang

Tiens, tiens !! On est où là ? Vous avez vu ces embouteillages ? Ce monde bigarré qui court dans tous les sens ?

L’effervescence d’une ville très animée avec musique et tam-tams à gogo ? On se retrouve même à se laisser aller à quelques pas de danse dans la rue sans s’en rendre compte.

La vie est belle et les dames également. Dans ce pays pas comme les autres, on est les rares, sinon les seuls, musulmans de la Ummah Islamique à faire montre d’une telle frénésie ostentatoire.

A montrer l’image d’un peuple qui vit loin de la crise mondiale alors que ses dirigeants font la manche et sont si endettés qu’ils sollicitent des faveurs pour l’annulation de la dette de l’Afrique. Qui l’eut cru ?

Dans un contexte de pandémie avec un minuscule virus qui a fini de dicter sa toute-puissance au monde, dans ce charmant pays pas comme les autres, on s’apprête à célébrer la Tabaski comme il se doit.

Avec bien sûr ce qui constitue notre légendaire marque de fabrique. C’est-à-dire l’art du « Pukare ». Faire les choses en grand.

Sitôt revenu de son voyage éclair au Mali d’où on l’a congédié, le Chef s’est payé une petite promenade nocturne pour s’offrir un gros bélier et en offrir des milliers à des familles « pauvres ».

L’heureux « Tefanké » ne mourra pas pauvre… Tout autant que les bénéficiaires de ce geste présidentiel qui sont loin d’être des nécessiteux.

Dans la masse, et croyez- nous, figurent ses amis, coquins et militants qui pourront plastronner devant le voisinage avec leur gros bélier. La fête sera belle.

Personne n’en doute et l’effet boomerang dramatique. Pince sans rire, pour éviter la propagation du virus, les autorités ont invité nos si fêtards compatriotes à célébrer la Tabaski là où ils se trouvent.

C’est à peine si ces compatriotes n’ont pas insulté l’auteur de cette proposition. Et tant pis…

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 45

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *