Faits diversSociété

L’OCRTIS arrête deux dealers à Ngousse et Latmingué avec 326 kg de chanvre indien

Les récentes opérations menées par l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) à Thiès et Kaolack représentent une avancée majeure dans la lutte contre le trafic de drogue au Sénégal. La saisie de 326 kg de chanvre indien témoigne des efforts intensifs et de la détermination des forces de l’ordre à contrer ce fléau.

Les unités de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) de Thiès et de Kaolack ont en effet réalisé une saisie impressionnante de 326 kg de chanvre indien. Ce coup de filet résulte de vastes investigations menées par cette unité spécialisée de la police dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.

A Ngousse, près de Palmarin Joal (Thiès), les agents de l’OCRTIS de Kaolack on saisi une quantité saisie de 41 kg de chanvre indien.

A Latmingué, les agents de l’OCRTIS de Kaolack ont appréhendé un trafiquant avec 285 kg de chanvre indien dans la forêt du village de Hanene.

Ces arrestations illustrent l’efficacité des stratégies de l’OCRTIS et la collaboration entre différentes unités régionales. Elles montrent aussi l’importance des investigations approfondies et de la surveillance continue pour démanteler les réseaux de trafic de drogue.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 321

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *