Côte d'IvoireInternational

Les élections municipales et régionales ivoiriennes auront lieu le 2 septembre

Des élections régionales et municipales en Côte d’Ivoire, tour de chauffe pour le pouvoir et l’opposition en vue de la présidentielle de 2025, se tiendront le 2 septembre, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly. 

La date a été arrêtée par décret sur proposition de la Commission électorale indépendante (CEI), a-t-il précisé.

Onze membres du gouvernement seront candidats aux régionales, selon une liste publiée par le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti au pouvoir.

Le Premier ministre Patrick Achi sera candidat à sa propre succession à la présidence du conseil régional de la Mé (sud-est), la région dont il est originaire.

Parmi les autres ministres candidats, on retrouve notamment Téné Birahima Ouattara (Défense), Kobenan Kouassi Adjoumani (Agriculture) Anne Ouloto (Fonction Publique), Bruno Koné (Construction), Mamadou Touré (Jeunesse) ou encore Pierre Dimba (Santé).

Le président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio et l’ancien opposant Mabri Toikeusse, de retour dans les rangs du RHDP, se présentent également.

Les élections régionales doivent permettre de renouveler les 31 conseils régionaux de Côte d’Ivoire. Il y a cinq ans, le RHDP en avait raflé 18 contre 6 pour le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), principale formation d’opposition.

Ces élections permettront de faire l’état des lieux des forces politiques en Côte d’Ivoire avant la présidentielle de 2025.

Il s’agira du premier scrutin pour le Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI), créé par l’ex-président Laurent Gbagbo peu après son retour à Abidjan en juin 2021.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 321

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *