Faits diversSociété

Le Général Amadou Anta Guèye traité de dictateur par les étudiants

C’est dur pour un soldat de se départir de son statut. La preuve par le directeur du Centre des hautes études de défense et de sécurité qui a réussi à se mettre à dos une bonne partie des apprenants.

Le Général Amadou Anta Guèye n’a trouvé mieux à faire que d’annuler purement et simplement la cérémonie de remise de diplôme prévue aujourd’hui à l’université Cheikh Anta Diop.

Composé de hauts cadres évoluant tant dans le public que dans le privé, la promotion avait pris toutes ses dispositions pour faire de cette cérémonie une grande fête.

Certains avaient même annulé leur voyage, d’autres avaient quitté l’étranger rien que pour prendre part à la rencontre. Sous prétexte d’une grève de l’Ucad, et contre toute attente, le Général Guèye annule tout et sans même informer les récipiendaires qui avaient mobilisé près d’un million.

Lorsqu’il a été joint pour changer de fusil d’épaule, il répond : « J’avais dit aux colonels qu’on tienne la cérémonie à Saint-Louis, ils ont refusé ; donc j’annule tout », dit-il avant de raccrocher au nez son interlocuteur qui s’offusquait sur cette affaire relevant plus d’une affaire d’ego. Les étudiants en sont complètement abasourdis et dénoncent la dictature du Général.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 317

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *