AvionTransport Aérien

La reconnaissance faciale remplace les cartes d’embarquement à l’aéroport d’Athènes

Une simple reconnaissance faciale plutôt qu’une carte d’embarquement : c’est le test qui est mené à l’aéroport d’Athènes sur les vols de la compagnie Aegean Airlines. L’objectif est de fluidifier les contrôles de sécurité et l’embarquement.

Plus besoin de votre carte d’embarquement. Une photo de votre visage suffira. À l’aéroport d’Athènes, des bornes de reconnaissance faciale censées fluidifier les contrôles de sécurité et l’embarquement ont fait leur apparition, rapporte BFM TV, qui reprend SITA, le concepteur de cette technologie.

Cela n’est pas utilisé pour tous les vols mais seulement ceux de la compagnie Aegean Airlines, durant cette phase de tests. Pour que cela fonctionne, il faut avoir été pris en photo au préalable et que son passeport soit enregistré dans le système dédié.

Un système similaire dans les aéroports de Nice, Orly et Roissy
Immédiatement après que la personne s’est présentée devant la borne, le système reconnaît le passager et doit donc permettre de gagner en fluidité. SITA fait savoir que l’aéroport d’Athènes est le premier en Europe à intégrer cette technologie même si des systèmes similaires sont déjà testés dans les aéroports de Nice, Orly et Roissy.

Ils sont utilisés ici pour le contrôle aux frontières. « Sur de la reconnaissance d’empreinte, vous avez deux passagers par minute en moyenne qui passent. Sur la reconnaissance faciale, on est plutôt sur trois par minute », avait indiqué Dominique Thillaud, le président d’Aéroports de la Côte d’Azur.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 50

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *