Faits divers

Daouda Mbow poursuivi pour escroquerie par Cheikh Amar

Le célèbre vendeur de véhicules de luxe Daouda Mbow, connu du monde de la « Jet Set » sénégalaise, a comparu hier devant la barre du tribunal de grande instance de Dakar. Il y répondait du délit d’escroquerie portant sur cent millions de francs au détriment celui qui était son ami, le milliardaire Cheikh Amar. Des accusations que M. Mbow a niées en soutenant qu’il s’agissait d’un partenariat qui a foiré.

Ceux qui évoluent dans le monde de la jet set — ou gravitent autour de celui-ci — vous diront qu’entre Daouda Mbow et Cheikh Amar, ce fut une belle relation qui s’est muée ensuite en animosité. Les deux anciens potes ont comparu hier à la barre du TGI de Dakar pour une histoire d’escroquerie portant sur cent millions de francs CFa.

C’est tout de blanc vêtu que le célèbre vendeur de voitures de luxe s’est présenté à la barre où il a nié les faits d’escroquerie. a l’en croire, il aurait reçu la somme de 100 millions de francs de la part de Cheikh Amar dans le cadre d’un partenariat d’affaires avec la société de ce dernier.

Selon Mbow, c’est M. amar qui est venu lui proposer de nouer un partenariat dans le cadre d’un marché de livraison de véhicules en lui remettant une telle somme. Mais après une décision de l’ARMP qui leur aurait été défavorable, la belle entente entre les deux aurait commencé à battre de l’aile.

Selon Me Sow, avocat de la partie civile, Daouda Mbow est une personne de mauvaise foi car toutes les factures qu’il a produites seraient un tissu de faux. « Il a des super pouvoirs pour venir nier le délit d’escroquerie. Son témoignage ne tient pas, il a fait fausse route », a soutenu Me Sow.

Poursuivant, il rappelle que c‘est après que Cheikh Amar lui a remis les 100 millions que Daouda Mbow est devenu injoignable.

De ce fait, depuis 2014 M. Cheikh Amar court après ses millions. l’avocat a donc demandé au tribunal d’entrer en voie de condamnation contre M. Daouda Mbow car étant sûr qu’il est coupable des délits pour lesquels il est poursuivi. Il a aussi demandé de le condamner à payer la somme de 150 millions frs à son client.

Quant au procureur, il a requis deux ans de prison ferme contre le prévenu pour le délit d’escroquerie portant sur la somme de 100 millions de frs.

Selon le représentant de la société, le mis en cause a confié que l’argent n’était pas destiné à effectuer des réparations dans son garage mais plutôt pour un partenariat.

« Dans le cadre de certains travaux, ce qui est important dans cette affaire est la remise qui est la base de cette poursuite. Il reconnait avoir reçu de l’argent, mais dans le cadre d’un partenariat et non pour des besoins de la réfection d’un atelier. Comme les faits l’attestent, il y a une escroquerie » estime le représentant du ministère public.

Selon l’avocat de la défense, au contraire, c’est plutôt Cheikh Amar qui devait être poursuivi pour le délit d’escroquerie, car c’est lui qui a démarché M. Mbow. Et c’est à la suite d’une mésentente entre lui et M. Mbow qu’il est venu pour réquisitionner l’atelier de M. Mbow et c’est ainsi qu’ils ont eu un accord.

« C’est dans ces conditions que l’ARMP est intervenue pour dire que les documents qu’il a présentés ne lui permettaient pas d’obtenir le marché. Cela l’a poussé, avec l’aide de M. Mbow, à réfectionner l’atelier pour enfin obtenir le marché et il s’est détourné de son objectif et a commencé à poursuivre M. Mbow pour escroquerie », a expliqué l’avocat de la défense.

Pour terminer, il a soutenu, s’adressant au président du tribunal qu’ « il n’y a pas d’escroquerie car je dispose avec moi de toutes les fractures qui vont vous montrer que Daouda Mbow a payé l’intégralité de ce qu’il devait à la partie civile. »

Au final, le tribunal a mis l’affaire en délibéré pour le 11 juillet

Ousmane THIOR 

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 111

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *