AfriqueInternational

Dakar, Abidjan, Moscou : la tournée très présidentielle de Jean-Yves Ollivier

Auto-entrepreneur en diplomatie privée, le négociant Jean-Yves Ollivier se remet en selle avec une grande tournée africaine, après une tentative avortée de médiation en Libye.

C’est à bord d’un Falcon 2000 loué à la compagnie Skyfirst d’Olivier Perdriel, fils du millionnaire français Claude Perdriel, que Jean-Yves Ollivier a bouclé fin septembre une tournée africaine qui l’a conduit, en huit jours, à rencontrer six chefs d’Etat.

Parti de Suisse, le négociant s’est envolé le 25 septembre vers Dakar où il a rencontré Macky Sall, après avoir effectué une mystérieuse escale en Espagne.

Le 27 il était en Guinée-Bissau pour parler avec Umaro Sissoco Embalo puis, le lendemain, chez Denis Sassou Nguesso à Brazzaville et enfin, le 29, avec Faure Gnassingbé à Lomé.

Depuis le Togo, il a ensuite effectué des allers-retours éclair à Abidjan pour voir le premier ministre Hamed Bakayoko, puis à Niamey chez Mahamadou Issoufou.

A chaque étape, l’auto-entrepreneur en diplomatie privée a évoqué avec ses interlocuteurs les élections présidentielles en Côte d’Ivoire et en Guinée, ainsi que la situation en Libye.

En juillet dernier, Ollivier et sa Fondation Brazzaville avaient tenté, sous l’égide du chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso, de s’imposer comme médiateur entre le général libyen Khalifa Haftar et le gouvernement de Fayez Sarraj  

Visite à Moscou
La tournée s’est achevée le 6 octobre à Moscou, où Ollivier a rencontré le représentant de la présidence russe pour l’Afrique, Mikhail Bogdanov.

Auparavant chargé des négociations entre le gouvernement syrien de Bachar al-Assad et l’opposition armée, Bogdanov est l’un des diplomates-clés dans l’entourage de Vladimir Poutine.

Avec Ollivier, il a notamment évoqué la situation libyenne, où Moscou soutien le maréchal Haftar, mais également celle du Mali.

L’invitation du négociant à Moscou fait suite à l’association, fin mai, entre sa fondation et l’institut de recherche Dialogue des civilisations (DOC) de l’oligarque Vladimir Yakunin, ancien vice-ministre des transports, ex-responsable de la toute-puissante société des chemins de fer russes (RZD) et surtout proche parmi les proches de Vladimir Poutine depuis le début des années 1990.

Avec Africa Intelligence

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 502

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *