Faits diversSociétéVedette - La UNE

238 kg de cocaïne saisis au Port de Dakar dans 24 véhicules neufs en provenance du Brésil

Le bureau des relations publiques de la Douane sénégalaise annonce avoir saisi ce mercredi 26 juin 2019 à 2 H 30mn du matin, 238 Kg de Cocaïne au Môle 1 de Dakar Port.

Toujours selon la Douane, cette drogue a été découverte sur 4 véhicules dans un lot de 24 Renault neufs sur un bateau venant du Port de Paranagua (Brésil) et à destination de Luanda (Angola).

La Drogue est certifiée être de la Cocaïne par les services compétents de la Douane.

Babacar Mbaye, le directeur régional des douanes du Port de Dakar a fait face à la presse ce mercredi , sans rentrer dans les détails, il a déclaré : «La matière première de notre métier c’est le renseignement. C’est dans le cadre d’un renseignement qui s’établit en collaboration avec d’autres administrations des douanes de l’intérieur ou de l’extérieur que nous avons pu monter cette opération qui s’est avérée fructueuse et qui a abouti à cette saisie de 238 kilogrammes de cocaïne. Et je pense que ça fait partie des saisies les plus historiques du Sénégal

Tout en maintenant qu’il n’en dira pas plus sur leur stratégie, Babacar Mbaye a juste consenti de tracer les points de départ et d’arrivée de la cocaïne. «Le produit venait du Brésil depuis le port de Paranaguá à destination du Luanda. Les routes de la drogue sont multiples. Les acteurs ont des stratégies changeantes et cette fois-ci c’est au niveau du port.»

Le directeur régional des douanes d’ajouter : «Saisir une telle quantité n’est pas une activité courante. On avait fait ce genre de saisie il y a quelque années, mais cela concernait d’autres produits, sur un autre vecteur qui est le conteneur. Mais cette fois c’est des véhicules qui étaient déclarés en transport qui ne faisaient que passer à Dakar pour prendre une autre destination. On a trouvé la drogue dans les quatre véhicules et des traces de drogues dans le cinquième véhicule. Mais l’enquête va déterminer ce qui s’est passé.»

Actuellement, l’équipe cynophile de la Douane continue les investigations sur place et la procédure est en cours pour passer au peigne fin tous les véhicules du lot.

Cette poudre blanche, produite à partir des feuilles de coca, principalement en Colombie, en Bolivie et au Pérou, voyage de plus en plus par la mer avec des escales régulières dans les Caraïbes, au Maghreb et en Afrique de l’Ouest, zones de transit importantes.

La production mondiale de cocaïne a atteint un nouveau plus haut historique avec près de 2000 tonnes en 2017, a indiqué mardi l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans son rapport annuel.


Dakarecho

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 378

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *