Santé-Sciences-HistoireSociétéVedette - La UNE

15 juillet au Sénégal: 126 nouveaux cas, 25 personnes guéries, 37 cas graves, pour 8369 cas au total

Le ministère de la Santé et de l’Action Sociale a annoncé ce mercredi 15 juillet 2020, 126 nouveaux cas de Covid-19 provenant des 804 tests effectués.

90 des nouveaux cas de coronavirus concernent des personnes contacts suivies par les services de santé, dont 02 cas importés provenant de l’aéroport Blaise Diagne de Diass et 30 cas issus de la transmission communautaire répartis comme suit : Ziguinchor (6 cas), Popenguine (3 cas), Cambérène (2 cas), Keur Mallé à Tivaounae (2 cas), Mbao (2 cas), Parcelles Assainies (2 cas), Pikine  (2 cas), Pout (2 cas), Touba (2 cas), Derklé (1 cas), Dieuppeul (1 cas), Khombole (1 cas), Guédiawaye (1 cas), Liberté 3 (1 cas), Liberté 6 (1 cas), Maristes (1 cas), Ouest Foire (1 cas), Rufisque (1 cas), Fatick (1 cas), Saint Louis (1 cas) .

Le rapport du nombre de nouvelles contaminations sur le nombre de tests effectués donne un taux de positivité de 15,67 %.

Le Ministère de la Santé a également annoncé la guérison de 25 patients. En tout, 5605 patients ont recouvré la santé, et 37 autres, dont l’état est jugé ‘’grave’’, sont dans les services de réanimation des centres de traitement du Covid-19.

Le ministère de la Santé a également annoncé la mort de trois patients le mardi 14 juillet, soit 153 décès depuis le début de la pandémie au Sénégal

L’état des autres patients est ‘’stable’’ et le ministère de la Santé exhorte les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective de la Covid-19.

A ce jour, donc, le Sénégal compte 8369 cas positifs dont 5605 guéris, 153 décès et 2610 patients encore sous traitement.

Quatre mois après l’apparition de la pandémie le 2 mars au Sénégal, le pays a dépassé la barre des 8350 cas confirmés de COVID-19 avec 153 morts.

Le président de la République, Macky Sall a annoncé le lundi 29 juin dans un message radio-télévisé, la levée de l’état d’urgence en vigueur depuis le 23 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19 et du couvre-feu y afférent à compter du mardi 30 juin à 23 heures.

Il a de même annoncé que les horaires de bureau aménagés pour l’administration et fixés de 9 heures à 16 heures sont rétablis dans leur « séquence normale, de 8 heures à 17 heures, avec la pause habituelle de 13 heures 30 à 14 heures 30 », la fermeture des marchés publics un jour par semaine pour nettoiement reste en vigueur, les lieux accueillant des activités de loisirs à huis clos resteront fermés », a poursuivi Macky Sall.

Il a indiqué que la réouverture des frontières aériennes se fera à partir de ce mercredi 15 juillet prochain et les vols internationaux reprendront ainsi selon un protocole sanitaire défini.

Les frontières terrestres et maritimes resteront par contre fermées jusqu’à nouvel ordre, a précisé Macky Sall.

Comme dans d’autres pays en Afrique de l’Ouest, le port du masque est également obligatoire dans tous les lieux publics.

L’Afrique de l’Ouest demeure la région d’Afrique subsaharienne la plus touchée par le COVID-19 avec presque 75.000 cas recensés depuis le 27 février, date à laquelle le Nigeria a signalé son premier cas confirmé, et plus de 15.000 patients sont guéris dans la région.

Pour suivre l’évolution de la pandémie en Afrique de l’Ouest http://www.oecd.org/fr/csao/coronavirus-ouest-afrique/

Pour suivre l’évolution de la pandémie: https://ncov2019.live/data

Dashboard Covid-19

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 355

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *