AfriqueAfrique du SudInternational

Xi Jinping participera au sommet des BRICS du 22 au 24 août en Afrique du Sud

Le président chinois Xi Jinping se rendra la semaine prochaine en Afrique du Sud où il effectuera une visite d’État et participera au sommet des BRICS, a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères vendredi 18 août.

L’Afrique est un nouvel enjeu diplomatique pour l’Occident, la Russie et la Chine qui se disputent l’influence dans un contexte de divisions attisées par le conflit en Ukraine.

«À l’invitation du président de la République d’Afrique du Sud Cyril Ramaphosa, le président Xi Jinping participera au 15e sommet des BRICS qui doit avoir lieu à Johannesburg (…) et fera une visite d’État en Afrique du Sud du 21 au 24 août», a déclaré dans un communiqué publié en ligne Hua Chunying, une porte-parole du ministère.

Le dirigeant chinois s’est déjà rendu en Afrique du Sud en 2018 pour renforcer les liens diplomatiques et économiques de son pays avec le continent. Il s’agira de la deuxième visite de Xi à l’étranger cette année après la Russie au mois de mars.

Élargissement des BRICS
Les dirigeants de Chine, du Brésil, de l’Inde et de l’Afrique du Sud, en plus du chef de la diplomatie russe, doivent se réunir du 22 au 24 août pour des discussions sur le thème «les BRICS et l’Afrique», avait annoncé au début du mois le ministre sud-africain des Affaires étrangères.

Après une longue ambivalence sur la venue ou non du président russe au sommet des Brics, Vladimir Poutine, sous le coup d’un mandat d’arrêt international, a finalement décidé le mois dernier de ne pas y participer.

À l’ordre du jour du sommet de Johannesburg de cette année figurera un possible élargissement des BRICS.

Plusieurs pays africains ont déjà exprimé leur désir de rejoindre le bloc, dont l’Algérie, le Sénégal, l’Égypte et l’Éthiopie.

En juillet, la Chine a accueilli le président algérien Abdelmadjid Tebboune à Pékin, saluant ses liens avec l’Afrique et appelant à une coopération plus étroite.

«La Chine est prête à travailler avec l’Algérie pour renforcer les communications stratégiques, approfondir les échanges et la coopération et assurer le développement constant et à long terme du partenariat stratégique global Chine-Algérie», avait déclaré le président Xi à M. Tebboune lors de leur rencontre au Palais du Peuple à Pékin. «La Chine est notre ami le plus important», avait pour sa part déclaré le président algérien.

Au total, 69 pays ont été invités au sommet en Afrique du Sud, dont tous les États africains. Les BRICS, un groupe vaguement défini qui se considère comme un contrepoids à la domination économique occidentale, tirent leur nom du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 502

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *