Afrique de l'OuestMali

Un sommet extraordinaire de l’Afrique de l’Ouest prévu lundi 27 juillet

Un sommet extraordinaire de l’Afrique de l’Ouest se tiendra lundi 27 juillet, a annoncé jeudi soir le chef de l’Etat nigérien et président en exercice de la CEDEAO, Mahamadou Issoufou, à l’issue d’une journée de pourparlers à Bamako qui n’ont pas résolu la crise que traverse le Mali depuis juin.

«Nous avons décidé de faire un compte-rendu à l’ensemble des chefs d’Etat de la CEDEAO dans le cadre d’un sommet extraordinaire qui est convoqué pour le lundi» 27 juillet, a déclaré à la presse Mahamadou Issoufou, ajoutant que des «mesures fortes pour accompagner le Mali» seront prises à lors de ce sommet qui se déroulera par visio-conférence.

Rien n’a bougé déclare l’Imam Mahmoud Dicko
Les efforts de médiation de cinq chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest jeudi à Bamako pour trouver une solution à la grave crise politique que traverse le Mali depuis juin n’ont pas permis de faire bouger les lignes, a déclaré la figure centrale de la contestation, l’imam Mahmoud Dicko.

«Rien n’a bougé pour le moment, on ne nous a rien dit que je puisse comprendre», a déclaré à la presse l’influent chef religieux, après une rencontre d’une trentaine de minutes entre les dirigeants de la contestation, dont ceux du mouvement M5-RFP, et les présidents ouest-africains réunis à Bamako depuis le matin. «Si vraiment c’est à cause de cela qu’ils se sont réunis, je pense que rien n’a été fait pour le moment», a-t-il ajouté.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 41

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *