Faits divers

Un journaliste sénégalais en prison pour avoir refuser de révéler ses sources

Le journaliste sénégalais et ex collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Cheikh Yérim Seck a été déféré ce mardi au parquet de Dakar pour ses propos tenus dans l’affaire Batiplus à travers la chaine de télévision 7TV.

Le déferrement de ce matin a eu lieu, à l’issue de sa garde à vue, qui a débuté après sa convocation hier lundi à la Brigade de Recherches de Dakar.

Le journaliste va être présenté au procureur de la République dans le courant de l’après-midi.

Ce déférement fait suite aux propos tenus lors de l’émission dans laquelle il était l’invité. Lors de cette émission, il déclarait que le montant retrouvé lors de la perquisition par les gendarmes dans l’affaire Batiplus n’est pas de 650.000.000 FCFA mais de 4 milliards F CFA en cash dans l’affaire Batiplus.

Les droits de l’hommiste de RSF, se disent vivement préoccupés par cette mise en garde à vue pour diffusion de fausses nouvelles et diffamation, et rappellent que les délits de presse présumés ne devraient pas faire l’usage de mesures privatives de liberté.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 111

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *